Features

Dschang: Des parents fêtards laissent mourir leur bébé

Dschang-parents-fêtards-laissents-bébé-mourir

Alors qu’ils se livraient à des extases alcooliques incontrôlées lors de la célébration de la fête du travail, leur bébé a succombé à la mort, sans aucune autre explication au quartier Sempe. Une fois encore le département de la Menoua a fait parler de lui le 1er mai 2015.

Cependant, c’est dans un aspect négatif que la ville de Dschang a encore brillé car un couple de travailleurs, et malheureusement de gros fans de lubies festives, a perdu son enfant dans de circonstances assez étranges et suspectes. Tout part d’une virée festive dans une buvette à laquelle s’est livré le couple qui y a amené son enfant de 3 mois qui ne présentait aucun signe pathologique quelconque. Après une série de consommation de produits alcoolisés, les parents du bébé ont décidé de s’offrir un peu plus de liberté et pour ce faire, ils l’ont laissé dans chez un ami. Après plusieurs heures d’ambiance chaude et effrénée, la mère du nourrisson s’en ira aux nouvelles. Mais que de nouvelles, c’est un corps inerte avec des coulées sanguines nasales.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Après une panoplie de cris bien nourris, elle ameutera le voisinage et son époux qui lui-même viendra à son tour nourrir le quartier de ses cris musclés. D’après les dires des parents du bébé décédé, il n’était point malade et ne semblait souffrir s’aucune forme de carence. Le couple a été contraint d’abandonner sa festivité pour rentrer s’occuper de la mise sous terre de leur progéniture qu’il a perdue. D’après plusieurs opinions populaires, l’enfant serait mort de suite d’un empoisonnement ; un fait qui n’a été avéré par aucune compétence idoine.

Camerounlink

Populaires cette semaine

To Top