Features

Drame de Biyem Assi: Les populations toujours dans l’incertitude

Drame-Biyem-assi

Jeudi 23 octobre 2014. Une semaine jour pour jour après le drame, les familles résidentes du quartier Biyem-Assi à Yaoundé et ses environs, continuent de vivre dans la stupeur. Pour certains, leur sort est d’office scellé. Ils savent qu’ils ont perdus des membres de leurs familles, et les pleurent déjà. D’autres sont certes du fait que l’accident concerne des membres de leurs familles, mais heureux néanmoins parce qu’ils sont en vie. D’autres encore vivent constamment dans la peur, de vivre un accident semblable à celui du 16 octobre :

« nous nous attendons toujours à ce qu’on vienne nous annoncer une mauvaise nouvelle, sur ceux qui n’ont pas de nouvelles des leurs depuis quelques jours. Et surtout parce que depuis le drame, des mauvaises odeurs ne cessent de nous étouffer les narines dans le quartier, on craint qu’il y ait encore des corps sous les décombres », lâche, presque à bout de force, une habitante du lieu dit « Supérette » au quartier Biyem-Assi à Yaoundé.

Ceux-ci craignent donc, qu’il y ait encore des corps ensevelis sous les décombres. Pour faire le point de la situation et des victimes, afin d’apaiser les cœurs des uns et des autres, un tour des différents hôpitaux ayant accueilli les victimes de l’accident de ce jeudi inoubliables a été entrepris. Surtout qu’au chiffre énoncé par les pompiers au soir du drame, d’autres morts se sont ajoutés à la liste. Dans les différents hôpitaux, Chu, hôpital de district de Biyem-Assi et l’hôpital Central de Yaoundé, l’exercice est des plus laborieux. Ici, il faut une autorisation expresse du directeur de l’hôpital. Là, le responsable des urgences est en déplacement et rien ne peut être fait pour nous. Seul le Chu de Yaoundé, a reconnu avoir reçu 2 jeunes gens jeudi au soir. Le premier était mort à son arrivée. Le deuxième a expiré juste devant les médecins. « Nous ne les avons pas gardés », apprend-on ici.

A Biyem-Assi où le plus grand nombre de morts et de blessés à été transporté, difficile de savoir quoique ce soit, le directeur étant en réunion personne d’autre ne pouvait donner l’information. Mais, après des recoupements, 02 blessés y sont encore internés à ce jour. Le nombre de morts à la morgue de cet hôpital demeure inconnu. A l’Hcy, l’on parle de 03 blessés. Rien ne filtre non plus au sujet des morts. Mais depuis l’accident où le nombre de 06 morts à été annoncé, d’autres corps non identifiés se sont ajoutés à la liste et l’on parle désormais de près de 10 morts. Encore que, ce chiffre reste discutable. Vivement donc que la vérité soit établie sur cette situation afin de fixer chaque famille et l’opinion nationale sur ce triste et douloureux évènement.

Florette MANEDONG

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Populaires cette semaine

To Top