Features

Double attentat-suicide ce dimanche 13 septembre 2015 à Kolofata

Attentat_Madina

C’est la énième fois que le village du Vice-Premier ministre, Amadou Ali, est la cible des adeptes de Boko Haram. Au moins neuf personnes (dont sept civils et deux kamikazes) ont trouvé la mort ce dimanche 13 Septembre 2015 dans un double attentat-suicide attribué à la secte nigériane Boko Haram.

Selon des sources militaires, les attentats ont été perpétrés à l’entrée du marché de Kolofata par deux jeunes garçons du village voisin de la localité de Kolofata tôt ce dimanche matin. «Le bilan aurait pu être plus lourd si les attentats avaient eu lieu à l’intérieur du marché», informe l’officier (??? quel officier ???)

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ce double attentat-suicide intervient quelques jours seulement après ceux de Kerawa voisin où une vingtaine des personnes avaient perdu la vie. Le Département du Mayo Sava en général et Kolofata en particulier qui partagent une longue frontière avec le Nigeria voisin sont régulièrement des cibles de Boko Haram.
En juillet 2014 plusieurs personnes dont des proches du Vice-Premier Ministre, Amadou Ali, avaient été tuées à Kolofata. L’épouse de ce dernier, le maire de Kolofata ainsi que plusieurs autres villageois avaient été kidnappés  et gardés en captivité pendant près de deux mois.
Le 12 Janvier 2015, des combattants de Boko Haram avaient lancé une attaque contre une base militaire du quartier administratif de Kolofata. L’assaut s’est soldé par 143 morts côté Boko Haram et un soldat camerounais.
L’installation à Mora, chef lieu du Département du Mayo Sava, du premier secteur de la force mixte multinationale de lutte contre Boko Haram, pourrait mettre un terme  aux exactions de la secte dans cette partie du pays.

Populaires cette semaine

To Top