Actu'Décalée

Douala : Un nouvel incendie décime toute une famille a New-Bell

L’incendie s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi. Un peu plus d’une semaine après le feu à la rue Dagobert Fampou, un nouveau drame a secoué le quartier New Bell. Trois corps calcinés. Celui d’une mère et de deux de ses enfants.

C’est le spectacle désolant découvert par les sapeurs-pompiers dans la nuit du 8 au 9 mai dernier dans un appartement du côté de New Bell Bangangté, à la suite d’un incendie qui a ravagé tout le domicile.

Le père de famille étant un blanchisseur, les nombreux vêtements dont il avait la charge ont servi d’accélérant au feu, dont l’origine n’est pas clairement établie. Et ayant reçu la visite des malfrats plusieurs fois, ce locataire d’un des appartements d’une maison à un étage a renforcé sa porte pour protéger les siens.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Mais cela a malheureusement empêché toute tentative de fuite des victimes. Les soldats du feu ont dû sérieusement s’employer pour en venir à bout. Pourtant, le chef de famille n’était pas à l’intérieur. Selon les informations recueillies par les sapeurs-pompiers, il aurait réussi à s’échapper et aurait été brûlé au second degré. Ces derniers se demandent d’ailleurs toujours par où il est sorti. Surtout qu’un des enfants morts a été retrouvé près d’une fenêtre, n’ayant pas pu se sauver.

D’autres informations indiquent que la femme venait de mettre au monde un troisième descendant, alors âgé de 10 jours au moment de l’incendie. Selon le responsable des sapeurs présent pour éteindre les flammes, avec un incendie de cette ampleur, impossible de retrouver un enfant aussi petit. Les pompiers ont tout de même réussi à circonscrire le feu dans la maison d’un étage, empêchant ainsi les flammes de s’étendre à l’appartement voisin et à ceux du bas.

© Cameroon Tribune : Rita DIBA

Populaires cette semaine

To Top