Features

Douala : La chute du pylône du Centre TV de Logbessou fait quatre morts

pylone-crtv-sud

Le drame est survenu vendredi dernier alors que les techniciens s’employaient à réhabiliter l’infrastructure.

François Njoh, directeur technique, Hubert Roland Epoh, Patrice Massock et Dieudonné Mboma Tchek, techniciens tous employés de la société Compagnie africaine de réalisation en télécommunications (Cartel), ont trouvé la mort vendredi dernier, aux environs de 16 h 10 mn. Le drame est survenu alors qu’ils travaillaient sur le pylône du centre de diffusion TV de Logbessou dans l’arrondissement de Douala V.

Aussitôt, informé le gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo qu’accompagnaient les autorités de la ville et les responsables de la CRTV, sont immédiatement descendus sur le site. Dans un emplacement déjà noir de monde, les familles en larmes ont accouru. Sur place, on a pu voir l’impact au sol, une mare de sang, le matériel et les débris de l’infrastructure. Un périmètre de sécurité a immédiatement été mis en place. C’est alors que les corps sortis des décombres, seront transférés dans une morgue de la place.

chute-pylone-crtv-douala

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

D’après les premières informations recueillies sur  le lieu du drame, cela fait un mois que l’entreprise Cartel est sur le site de Logbessou pour des travaux de réhabilitation du pylône. D’après des témoins, la première membrure non loin du sol a été remplacée sans problème. Il s’agissait cette fois, de la deuxième membrure située à environ 160 mètres du sol. Tout se serait bien passé lorsqu’un bruit assourdissant s’est fait entendre. Le pylône sur toute sa hauteur et son tas de ferraille s’est brisé.

Le bilan est désastreux. Les dégâts jugés importants. Quatre personnes ont trouvé la mort, la ville de Douala et une partie de la région de Sud-Ouest sont privés du signal radio et TV de la CRTV. D’autres radios partenaires sont aussi sinistrées. Il s’agit notamment, de la Bbc, Rfi, Africa N°1. Les équipements de Camtel, Orange Et Mtn n’ont pas été épargnés. Le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, le directeur général de la Crtv, Amadou Vamoulke, Joseph Beti Assomo, étaient encore sur le site samedi matin pour évaluer l’ampleur des dégâts.

Mireille ONANA MEBENGA

Populaires cette semaine

To Top