Features

Douala : Incendie au marché Congo

flammes-catastrophe-marché-Pavillon-Pasteur-incendies-Ngaoundéré

Très tôt ce matin 13 août 2015, deux boutiques spécialisées dans les appareils électroniques  ont été ravagées. Un incendie s’est déclaré  hier, aux environs de deux heures du matin au marché Congo lieu- dit Makea, ravageant deux boutiques. D’importants dégâts matériels sont à déplorer. Les sapeurs pompiers malgré leur déploiement non pu empêcher que deux boutiques ne soient dévorées par les flammes. «Les sapeurs sont arrivés vers deux heures du matin, mais le feu  était très vif. Malheureusement on n’a pas pu sauver ces deux boutiques», explique Aïcha. 

Selon les informations recueillies sur les causes de l’incendie. Tout  part d’un branchement anarchique qui a  engendré un court –circuit. «Le gardien des boutiques m’a appelé autour de 2 heures du matin, disant que le câble électrique a pété et a crée l’incendie. Dès mon arrivée j’ai constaté la vivacité  du feu malgré la présence des sapeurs pompiers», explique Aicha.  Les sinistrés ont du mal à contenir leurs émotions «laissez-moi, pardon c’est toute une vie à refaire», déclare un sinistré les yeux rouges. L’un des commerçants nommé Fambou Doriste , dit avoir été victime de pillage lors de l’incendie. «Je gardais  mes bijoux dans l’une des boutiques.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Au moment de l’incendie j’ai accouru, pour sauver ma marchandise, mais j’ai trouvé que les voleurs avaient déjà cassé la vitre de mon armoire. Ils m’ont pris la marchandise d’une valeur de trois millions», désole-t-il. Le propriétaire d’une des boutiques n’est pas en reste, car la valeur des stocks partis en fumé s’élève à plus de dix millions Fcfa. Depuis ce matin, deux hommes s’attèlent à ramasser les tôles noircies par les flammes et aussi les restes de marchandise réduites en cendre.

Le marché Congo situé du coté du centre commercial devient de plus en plus le siège des incendies. Les commerçants ne savent plus à quel Saint se vouer «Ce marché devient déjà inquiétant, tout le temps incendie», marmonne un commerçant. Toutes fois un  cri d’alarme est lancé vers les autorités de la ville. «On souffre déjà trop, il faut que la communauté Urbaine nous aide à mieux construire ce marché», lance François. Cet incendie pousse à s’interroger sur la construction  et les branchements anarchiques de ces lieux de commerce situé en plein cœur de la capitale économique.

Populaires cette semaine

To Top