Features

Douala : Fritz Ntone Ntone contre les conducteurs de camions

camions-douala.jpg

Le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala entend faire respecter la réglementation en matière de circulation dans la ville de Douala.

Dans les prochains jours, « tout camion surpris en train de circuler à une heure proscrite doit aller à la fourrière et payer une amende conséquente. » La menace vient de Fritz Ntonè Ntonè, délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala. Après le drame qui a fait près de huit morts et plus d’une dizaine de motos écrasées dans la soirée du mardi 30 septembre 2014 au carrefour Ndokoti, le Délégué du Gouvernement pense que le temps est venu de veiller au respect de la mesure interdisant la circulation des poids lourds dans la ville de Douala entre 06 heures et 18 heures.

camions-douala.jpg

camions-douala.jpg

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Maintenant, la réglementation en matière de circulation dans la ville de Douala, est connue. Elle est en vigueur. Il faut tout simplement qu’on rafraichisse la mémoire. Donc, nous allons ressortir ces différents textes, les diffuser au maximum, peut être, associer à la signalisation actuelle, d’autres modes de signalisation du type : « Interdit aux poids lourds de telle heure à telle heure », pour que l’information soit connue de tout le monde. Et renforcer la répression », a annoncé le premier magistrat de la capitale économique au cours de l’émission « Hello ma ville » sur les antennes de Radio Nostalgie à Douala.

Les menaces du Délégué du Gouvernement auprès du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté de Douala s’ajoutent aux mesures prescrites par le Préfet du Wouri lors d’un point de presse donné ce jeudi 02 octobre 2014. « Nous avons instruit le sous-préfet et le maire de Douala 3ème, de vider le tunnel des vendeurs à la sauvette et nous avons déjà interdit le commerce au niveau de ce tunnel. Avec la Communauté urbaine, nous avons donné un délai d’un mois pour que tout ce carrefour soit désengorgé. Nous allons renforcer le contrôle des visites techniques en ce qui concerne surtout les camions ».

La mesure interdisant la circulation des poids lourds entre 6 heures et 18 heures avait été prise par le Gouverneur de la Région du Littoral quelques jours avant l’arrivée du Président de la République Paul Biya à Douala pour la pose de la première pierre du chantier de construction du second pont sur le Wouri, le 14 novembre 2013. Depuis lors, la mesure n’a jamais été effective sur le terrain, les conducteurs de camions évoquant des conséquences négatives sur leur activité.

Wiliam Tchango

Populaires cette semaine

To Top