Features

Deux camerounais tués par balles à bout portant à Cape Town en Afrique du Sud

camerounais-tués

Dans la nuit de jeudi 10 septembre 2015, deux camerounais qui résident à Cape Town, chef lieu de la province Western Cape en Afrique du Sud, ont été surpris par la mort alors qu’ils s’apprêtaient à boucler une journée jusque là sans problème. «Ils ont été identifiés comme Keneth Mbah alias Douglas et Oben.

Les rapports de la police indiquent que des hommes armés ont débarqué à la boutique appartenant à Oben, située dans la zone Parow Blanc au Cap. Les hommes armés ont ouvert le feu, tuant oben et Keneth Mbah qui était venu rendre visite à Oben» raconte Solomon Amabo, notre confrère qui vit depuis environ trois ans au pays de Nelson Mandela. Les corps des deux camerounais sont gardés dans une morgue de Cap-Town, attendant le rapatriement par leurs familles respectives. Les assassins qui sont recherchés par la police, courent toujours. Il y a deux ans, toujours au mois de septembre, un camerounais, au nom de Youta Alphonse avait été froidement abattu en pleine rue à Johannesburg, chef lieu de la province de Gauteng. Un assassinat attribué par les autorités sud-africaines, aux bandits de grand chemin.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ces crimes viennent confirmer la triste réputation qui fait de l’Afrique du sud, l’un des pays les plus dangereux au monde. «Le taux de criminalité est très élevé ici. Tu sais, les civils armés contre le régime de l’apartheid ne sont pas encore tous désarmés. Des hommes armés braquent et volent des voitures même en pleine journée. Le danger est partout dans les neuf provinces de l’Afrique du sud, surtout dans les grandes métropoles. Le dernier rapport de In termini steriel sur la migration fait savoir que depuis janvier 2015, 58 policiers ont été tués en majorité par des bandits» indique Solomon Amabo.

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top