Features

La Deutsche Bank accorde un prêt pour l’aménagement du lac municipal de Yaoundé

municipale_lac_Deutsche_Bank

Le Ministre camerounais de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), Louis Paul Motazé, a reçu l’aval du Chef de l’État, Paul Biya, pour  signer pour le compte du Gouvernement camerounais, un accord de prêt complémentaire d’un montant total de 7,3 milliards de FCFA avec la Deutsche Bank, une banque allemande.

Selon le magazine Investir au Cameroun, ces fonds permettront de financer la contrepartie camerounaise, «adossée au crédit-acheteur destiné au financement de la Phase I du projet de valorisation touristique et économique du Lac municipal» de Yaoundé. Les travaux qui seront effectués devraient permettre de créer quelque 2000 emplois, pour une réalisation totale et effective. Aussi, le montant alloué servira à redonner une nouvelle image au lac municipal qui pendant des années a été un dépotoir d’ordures, un lieu de suicide et d’agression.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Longtemps annoncé, mais jamais réalisé faute de financements, ce projet consistera en l’épuration de ce lac situé au cœur de la capitale camerounaise et laissé à l’abandon depuis les années 80, apprend-on. À côté de cela, il est prévu l’éclairage dans les alentours du lac, la création et l’aménagement d’espaces verts, la construction tout autour d’espaces de divertissement, des boutiques, des restaurants, et même d’un hôtel de luxe, pour ne citer que ces chantiers-là.

Toutefois, il faut relever que plusieurs tentatives de réhabilitation de ce lac n’ont pas prospéré. Pour rappel, début 2015, la filiale londonienne de la Deutsche Bank avait déjà accordé un prêt de 21 milliards de FCFA à l’État du Cameroun pour la réalisation de ce même projet pour lequel la banque espagnole, Caixa Bank, s’est également engagée depuis 2013. La fin des travaux avait d’ailleurs été annoncée pour fin 2018.

Pour mémoire, ce lac a été créé en 1952 sous l’impulsion d’une figure emblématique de Yaoundé, Georges Kyriakidès.

Lore E. SOUHE

Populaires cette semaine

To Top