Depuis vendredi, l’ancien maire de la commune d’Awae est en famille au quartier Ngousso à Yaoundé. Aucun signe de réjouissance hier à son domicile au quartier Ngousso à Yaoundé. Des voix d’hommes et de femmes sortent de temps en temps du lieu  mais hormis cela, rien d’autre. Des enfants sortent des lieux mais après plus d’une heure d’attente, toujours pas de signe de la star du jour. C’est après insistance qu’un de ses proches  affirme que « Jean Marie Akono Ze est à l’intérieur et il va bien. 

Il est sorti de prison vendredi et il se repose. »  Sur la possibilité de le rencontrer, l’homme devient amer. « Vous voulez que j’aille dans ces appartements privés  pour vous annoncer ? Pour le rencontrer, c’est mieux de revenir dans l’après-midi. Car le matin, ce n’est pas possible » Son observation confirme se qui se dit depuis vendredi dernier : Jean Marie Akono Ze n’est plus à Kondengui.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Après environ six mois de détention provisoire dans le cadre du dossier de la gestion de la redevance audiovisuelle à la Crtv, l’homme politique et chef traditionnel de la Mefou-Afamba est désormais libre. Il dort sous son toit aux côtés de ses proches qu’il a été contraint d’abandonner. De sources judiciaires, l’ancien maire de la commune d’Awae avait été placé en grade à vue le 2 décembre 2004. C’était après des auditions à la police judiciaire et au Tribunal criminel spécial (TCS).


A la police judiciaire comme au TCS,  il était appelé à s’expliquer sur l’usage des fonds de la redevance audiovisuelle de la Crtv. Redevance dont il a été le principal responsable de 2004 à 2006. Jean Marie Akono Ze avait été interpellé en 2006 à la frontière Cameroun Gabon, épisode que d’aucuns avaient qualifié de « tentative d’évasion ». Après environ six mois derrière les barreaux, la source indique que le juge d’instruction a estimé qu’il est hors de cause et a ordonné sa libération.

Elise ZIEMINE