Features

Univers carcéral: Les détenus de la prison de Dschang en colère

prison_Dschang

Ils ont manifesté bruyamment le 31 juillet 2016 pour dénoncer les conditions de vie qu’ils jugent précaires. Il y avait une forte présence d’hommes en tenue dimanche dernier à l’intérieure et aux alentours de la prison principale de Dschang. La Nouvelle Expression (LNE) du 3 août 2016, renseigne qu’en plus des policiers et gendarmes, il y avait les éléments du 22e Bataillon d’Infanterie Motorisée (BIM). Ils y ont campé toute la journée. Le Préfet de la Menoua, Joseph Bertrand Mache Njouonwet en personne, est descendu sur le terrain.

C’est que les détenus de ce pénitencier ont décidé d’observer un mouvement d’humeur. «Selon nos sources, autour de 8 heures, les pensionnaires de ce pénitencier ont fait bloc pour crier à hue et dia leur mécontentement», informe LNE qui croit savoir que ces derniers criaient ainsi leur ras-le-bol par rapport à leurs conditions de vie qu’ils jugent exécrables.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Entre autres, «les lenteurs des procédures pendantes devant les juridictions, et les mauvaises conditions de détention. En plus de vivre dans un cadre d’une extrême insalubrité, ces prisonniers, apprend-on, ne supportaient plus d’être sevrés d’eau et de nourriture. Notre source renseigne que depuis deux semaines, les prisonniers n’avaient plus droit à la nourriture», lit-on dans le journal. Une situation observée depuis la publication de la note d’affectation de l’actuel régisseur.

Mais, c’est un autre élément qui aurait mis le feu aux poudres. Selon LNE, «la goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase, serait le refoulement d’une dame venue donner à manger aux siens écroués. Mis au parfum de cette nouvelle, les prisonniers sont montés au créneau, estimant que cela est la preuve de ce que le régisseur encore en poste après son affectation, prend du plaisir en les voyant croupir de famine».

Heureusement plus de peur que de mal. Le calme est rapidement revenu au sein du pénitencier.

Jean-Marie NKOUSSA

Populaires cette semaine

To Top