Features

Descente aux enfers : Voici la liste des ministres et directeurs généraux annoncés sortants

Manœuvres-Arnaques-fortune-publique-président-paul-biya-palais-Cameroun-ministres-remaniement

Accusés de détournements de deniers publics, leur avenir ne tient qu’à un fil. Le remaniement ministériel bloqué depuis des mois voire des années déjà l’a été du fait du déclenchement des poursuites judiciaires à leur encontre et qui n’avaient jusqu’ici pas véritablement produits des résultats importants.

Depuis plusieurs jours déjà, le Chef de l’Etat mettait en mission à l’étranger plusieurs collaborateurs. Dans une volonté manifeste de mettre un terme aux tergiversations dans les procédures judiciaires enclenchées depuis des mois et qui concernent certains ministres et directeurs généraux, Paul Biya oriente désormais sa politique vers une réelle volonté d’assainir avant de passer le témoin. Plusieurs sources qui affirmeraient que le Chef de l’Etat a été saisi il y a plusieurs mois par la justice sur un risque d’enlisement dans les procédures judiciaires suites à l’entrecroisement des fonctions de plusieurs présumés coupables qui occupent encore des postes de responsabilités.

Le Chef de l’Etat pas très coutumier de ce type de mission (cité plus haut), avait déjà eu auparavant un ensemble d’éléments et d’informations concernant plusieurs collaborateurs pas encore inquiétés par la justice. Jugée de « kamikaze », elle viserait certainement à clarifier les soupçons qui pèsent sur bon nombre de ministres et directeurs généraux en fonction.

CES PILLARDS EN SURSIS

Si l’opinion publique a vaguement une idée sur l’identité de plusieurs personnalités concernées par les prochains mouvements annoncés, il semblerait que ces dernières s’illustrent depuis des mois par leur passage soit au Tribunal Criminel Spécial, dans les Tribunaux de grande instance et parfois même au Ministère de la justice. Les affaires les concernant étant diverses, il n’est pas rare de constater un presqu’arrêt des procédures qui se butent aux décrets devant les délester de leurs charges. Le tsunami tant attendu qui s’annonce ne devrait semble-t-il pas épargner ces prochains pensionnaires des prisons du Cameroun.

Au nombre de 9 Directeurs Généraux de sociétés, nos sources listent ceux-là qui retiennent particulièrement l’attention du Chef de l’Etat. Parmi eux, ceux-là qui engrangent des points ne seraient que 3 et le reste soit 6 devraient connaitre une descente aux enfers dans les prochains jours.

En première ligne, Pierre Tankam. Directeur General de l’Autorité Civile et Aéronautique du Cameroun (CCAA), le gestionnaire voit trainer depuis des années déjà un dossier bien bétonné à la justice. Présumé coupable de malversations financières d’une somme avoisinant 4 milliards de Fcfa, son dossier serait ficelé. Des sources qui situent ses malversations de 2009 à ce jour affirment qu’il devrait être interpellé dans les jours prochains. Pour Amadou Amadéouna Vamoulké, Directeur général de la Crtv, ses multiples passages ces derniers jours au Tribunal Criminel Spécial ne poserait plus aucun doute sur sa descente aux enfers. Lauréat de la deuxième promotion de l’Esijy en 1974, l’ancien Directeur General de CEPER serait soupçonné d’avoir détourné près de 4 milliards de Fcfa à la CRTV. Une affaire qui a déjà vu l’interpellation et l’incarcération de Gervais Mendo Ze. Marie Claire Nnana à qui 197 millions de Fcfa sont imputés comme faute de gestion depuis la descente dans la société des enquêteurs du contrôle supérieur de l’Etat, cette dernière déférant à une convocation des magistrats de la chambre des comptes n’avait pas pu répondre à cette accusation. Mais de sources bien introduites, jusqu’ici le Directeur Général de Sopecam qui consomme son sursis aurait avoué aux magistrats de la chambre des comptes que cet argent avait servi à l’évacuation de la mère du Pca, Joseph Le. L’on comprend alors très bien pourquoi lors du conseil d’administration de fin d’année 2014, le Directeur General de la Sopecam n’avait été inquiété par les administrateurs qui n’avaient pas eu de réponse à la question de la mise en service de la rotative acquis à coût de milliards. Très certainement un nouveau dossier à rebondissement dans les prochains mois pour la justice camerounaise.

Pour Jean Louis Beh Mengue, les ennuis commencent en 2013 lorsque les inspecteurs du Contrôle Supérieur de l’Etat font une inspection au sein de la société. Il sera constaté plusieurs fautes de gestion et des préjudicies à lui imputé s’élevaient alors 20 407 056 773 Fcfa (près de 38,6 millions de dollars), d’après nos sources. Jusqu’à présent Directeur General de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART), son cas serait scellé depuis des mois d’où l’information plus ou moins fondée sur des tractations dans son département aux fins de trouver un remplaçant de valeur et qui n’aura la prétention de répéter les mêmes erreurs. D’après plusieurs autres informations, Jean Louis Beh Mengue doit son sursis  à l’enclenchement du projet d’exploitation du fer de Mballam.

Nos sources qui assurent que l’avancement des travaux de construction des infrastructures routières devant relier Djoum à Sangmélima pour le bonheur des populations, devrait venir faire oublier l’arrestation programmée de Jean Louis Beh Mengue. Les populations fières de toutes les retombées du projet seraient déjà en train de scruter vers d’autres horizons meilleurs. Ces derniers depuis le déclenchement des poursuites n’ont même pas adressé une lettre de protestation au Chef de l’Etat. Après 16 ans à la tête de l’ART, Jean Louis Beh Mengue aurait engrangé une fortune colossale répertoriable. La traque des fonds détournés déclenchée à l’étranger par plusieurs collaborateurs du Chef de l’Etat permettra-t-il de retrouver les traces de son enrichissement illicite ?

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A la nomination de Joseph Beti Assomo à la place de Robert Nkili comme Président du conseil d’administration du Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC), Auguste Mbappe Penda voyait ainsi un probable fauteur de troubles être écarté pour lui permettre de continuer sa gabegie. Cette nomination qui vient plutôt esseuler le Directeur Général du CNCC pour une prochaine interpellation ferait plutôt dire à certains hommes avertis qu’elle a été l’une des meilleures décisions prises jusqu’ici. L’opération épervier déclenchée depuis Yaoundé aura déjà vu plusieurs dirigeants camerounais mis au courant de leurs arrestations prendre la poudre d’escampette avant leurs interpellations d’où les recommandations du Ministre Robert Nkili lors de la passation de témoin à son successeur : « M. le Pca, les ordres de missions et d’absences doivent désormais être exclusivement autorisés par Vous. » Le Directeur Général Auguste Mbappe Penda serait pour l’instant présumé détourneur de plus de 31 milliards de Fcfa.

Fridolin Elame Adolphe Moudiki, âgé de 77 ans et étant le Directeur général de la Société Nationale des Hydrocarbures, son départ prochain serait jusqu’à présent une épine au pied du  Chef de l’Etat. Mais des sources qui parlent d’un rapprochement important de l’ancien Premier Ministre Mafany Musonge Peter d’avec le Nnom Nguii subodorent une grande envie du Chef de l’Etat de confier ce poste à l’ancien Directeur General de la CDC (Cameroon Development Corporation). Adolphe Moudiki qui attend depuis des années que le Président Paul Biya le décharge de ses fonctions aurait envoyé il y a déjà plusieurs années une lettre de démission à ce dernier qui n’a jamais eu de suite. Les rapports qui parlent d’Adolphe Moudiki comme d’un sénile devrait voir dans les prochains jours la confirmation d’un rajeunissement voulu de l’appareil étatique.

Dans ces tractations de coulisses, seuls trois directeurs généraux annoncés sortants devraient bénéficier de promotion. Minette Libom Li Likeng, actuel directeur général des douanes, David Nkoto Emane, Directeur général de la Camtel et Evou Mekou, Directeur général de la Caisse Autonome d’Amortissement. Les trois cités qui bénéficient jusqu’à présent de très bons rapports sur leurs gestions respectives auraient fini de convaincre plusieurs susceptibilités sur leur capacité à fournir des résultats demandés.

CES MINISTRES DESAVOUES

Si le cas de plusieurs Directeurs Généraux sont déjà scellés. Ceux de plusieurs ministres le sont également. Dans cette liste non exhaustive ont peut retrouver des ministres actuellement en délicatesse avec la justice. Louis Bapes Bapes, Edgar Alain Mebe Ngo’o et Biyiti Bi Essam.

Pour les autres, des sources affirment que leur longévité aux différents postes et leurs inefficacités à résoudre les questions concernant leurs départements ministériels plaident beaucoup plus en leur défaveur. De retour de leurs inspections respectives, les collaborateurs du Chef de l’Etat envoyés à l’étranger permettront à ce dernier de peaufiner la dernière mouture.

La liste des Ministres et Directeurs Généraux annoncés sortant

# Noms et Prénoms Postes
MINISTRES
1 Philémon Yang Premier Ministre, Chef du Gouvernement
2 Robert Nkili Ministre des Transports
3 Patrice Amba Salla Ministre des Travaux Publics
4 Pierre Biyiti Bi Essam Ministre des Postes et Télécommunications
5 Cathérine Bakang Mbock Ministre des Affaires Sociales
6 Youssouf Adjidja Alim Ministre de l’Education de base
7 Edgar Abraham Alain Mebe Ngo’o Ministre de la Defense
8 Zacharie Perevet Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle
9 Adoum Garoua Ministre des Sports et de l’Education Physique
10 Bonde Emmanuel Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique
11 Mama Fouda André Ministre de la Santé Publique
12 Philip Ngolè Ngwese Ministre des Forêts et de la Faune
13 Madeleine Tchuinté Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation
14 Louis Bapes Bapes Ministre des Enseignements Secondaires
15 Bello Bouba Maïgari Ministre du Tourisme et des Loisirs
# Noms et Prénoms Postes
DIRECTEURS GENERAUX
1 Beh Mengue Jean Louis Directeur General de l’ART
2 Pierre Tankam Directeur General de CCAA
3 Amadou Amadéouna Vamoulké Directeur General de la CRTV
4 Minette Libom Li Likeng Directeur General des Douanes
5 Nnana Marie Claire Directeur General de la SOPECAM
6 Adolphe Fridolin Elame Moudiki Directeur General de la SNH
7 Auguste Mbappe Penda Directeur General du CNCC
8 David Nkoto Emane Directeur General de CAMTEL
9 EVOU MEKOU Directeur General CAA

© Source : Le Soir

Populaires cette semaine

To Top