Features

Des sénateurs indignés après leur expulsion du Palais des congrès

Sénateurs

Certains sénateurs estiment que c’est l’image de la République qui vient d’être écornée au niveau national et international. L’information a été rendue publique  le vendredi 21 août dernier. Le Sénat venait d’être expulsé du palais des congrès pour non paiement de loyer selon certains journaux. Pour des travaux de réhabilitation d’après le Directeur général du palais des congrès Christophe Mien Zok.

A en croire le journal Émergence dans son édition de ce lundi 24 août 2015, quelques heures après ce scandale, « les sénateurs ne comprennent pas toujours comment et pourquoi la deuxième institution du pays, peut être expulsée du palais des congrès de Yaoundé ».

« Il s’agit là de l’image de la République qui vient d’être écornée au niveau national et international. Il est inadmissible que le Directeur général du palais des congrès traine le Sénat à la rue, comme une vulgaire institution. Pourquoi il n’a pas aussi chassé le Comité central du Rdpc ou la Conac ? Face à ce qui vient de se passer, le Dg du palais des congrès, le président du Sénat et le Ministre en charge des relations avec les Assemblées doivent s’expliquer », s’indigne le sénateur Etienne Sonkin du Sdf.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour d’autres sénateurs  Rdpc dont les noms n’ont pas été révélés par le reporter du journal, c’est plus la perception que le public aura désormais du Sénat qui inquiète. « Vu la manière dont le Sénat vient d’être expulsé du palais des congrès, nous ne croyons pas que l’opinion aura encore du respect envers le Sénat ou les sénateurs. On vient de ridiculiser la Chambre haute du Parlement. Nous croyons que ceci devrait servir de leçon à notre président de la République qui crée des institutions de manière fantaisiste. L’infrastructure doit précéder la création. Nous attendons tous les explications des acteurs de ce nouveau scandale », soutiennent- ils.

D’après le journal, c’est l’ancien immeuble de l’Agence de régulation des marchés publics, situé à Dragage qui servira dorénavant de siège officiel à ladite institution d’ici le 27 août 2015, date prévue pour le début effectif des services.  Pour certains  parlementaires Rdpc et Sdf  «  ce nouvel immeuble siège est indigne de l’image de la chambre haute du parlement. Il laisse à désirer. Nous croyons que le Sénat va de scandale en scandale. On frôle même déjà le pire. Mais toujours est-il que ce ne sont pas les sénateurs qui occuperont ces locaux », arguent-ils.

Béatrice Kazé

Populaires cette semaine

To Top