Features

Des sénateurs au secours des maires

Sénateurs

Les parlementaires de la région de l’Adamaoua  (château d’eau du Cameroun) sont déterminés à unir leurs forces pour le bien être des populations locales. Les représentants de la région château d’eau du Cameroun à la chambre haute du parlement veulent impulser le développement local.

C’est le constat qui se dégage au lendemain de la tournée régionale des sénateurs du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC , au pouvoir). Une semaine durant,  les vénérables Baba Amadou de la Vina, Moussa Sahbo du Mbéré et Haman Gabdo Yaya du Mayo Banyo ont sillonné les cinq départements que compte l’Adamaoua.

En organisant pour la première fois cette tournée, les sénateurs ont voulu toucher du doigt les difficultés auxquelles les maires sont confrontés et en même temps échanger avec ces derniers, les adjoints aux maires ainsi que les conseillés municipaux. Quatre points étaient inscrits au menu des échanges entre Sénateurs et élus locaux notamment : La connaissance du sénat et l’activité du sénateur.

Il a été question pour les initiateurs de ladite tournée d’expliquer aux élus locaux le fonctionnement de la chambre haute, ses missions sans omettre le rôle qui incombe aux sénateurs. Profitant de cette occasion, le porte parole des sénateurs RDPC Baba Amadou a rappelé que les sénateurs ne remplacent pas les maires. « C’est un travail complémentaire » a-t-il fait savoir.

Il a également été question pour les membres du parlement de revenir sur l’ensemble des lois votés par les au Sénat avec un accent particulier sur ceux qui touchent à la vie de la région de l’Adamaoua telles que celles portant sur la sécurité, les zones économiques et le terrorisme.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les enjeux de la décentralisation n’étaient du reste. Vecteur d’un développement harmonieux des communautés décentralisées, la décentralisation dira Baba Amadou est un levier important pour l’émergence de la région de l’Adamaoua.

Concernant la dynamique de l’exécutif, il a été recommandé aux magistrats municipaux de créer leurs propres revenus en non se focaliser sur les Centimes Additionnels Communaux. Au terme de ces échanges, les maires ont émis le vœu de voir organisé des séminaires de renforcement des capacités de leurs personnels en vue de répondre aux exigences de la décentralisation.

Cette tourné qui a débuté en début de semaine par le département du Mayo-Banyo a conduit ces parlementaires tour à tour dans le Djérem, le Mbéré, le Faro et Déo avec pour point de chuté la Vina. Partout où ils sont passés, leur accueil a été des plus chaleureux même dans les communes gérés par l’opposition.

Seule fausse note de cette tournée régionale, l’absence très remarquée des sénateurs du Social Democratic Front. Une absence qui se justifie selon le secrétaire régional de cette formation politique dans l’Adamaoua par des contraintes de calendrier. Les sénateurs SDF sont de pleins pieds dans les opérations de renouvellement des organes de base de leur formation politique dans toute la région.

A cette explication du SG du SDF, certaines indiscrétions ajoutent que les représentants du parti de Ni John Fru Ndi au Sénat seraient en manque de moyens financiers. Des problèmes de trésoreries seraient à l’origine de la non participation de ces derniers à cette tournée régionale.

Cependant, une tournée régionale régionales des sénateurs SDF est prévue pour les prochains jours apprend-on des sources introduites.

Dewa Aboubakar

Populaires cette semaine

To Top