Features

Des enfants captifs de Boko Haram oublient leurs noms

boko-haram-tchad-terroriste-enfant

Environ 80 enfants libérés des mains de Boko Haram dans un camp situé au Cameroun ne se souviennent plus de leurs noms et même de leurs lieux d’origine, selon un responsable humanitaire qui leur a rendu visite.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les enfants, âgés entre 5 et 18 ans, ne parlent ni anglais, ni français, ou une autre langue locale, a expliqué Christopher Fomunyoh, directeur de l’ONG américaine National Democratic Institute (NDI). Les enfants ont été retrouvés dans un camp au nord du Cameroun en novembre dernier. Le groupe nigérian Boko Haram a étendu ses opérations au Cameroun. Les militants se battent pour établir un califat islamique dans le nord-est du Nigeria. Ils contrôlent plusieurs villes et villages de la région et ils ont récemment fait allégeance à l’Etat islamique (IS).

L’IS s’est emparé de pans entiers en Syrie et en Irak.

Source: BBC

Source link

Populaires cette semaine

To Top