Features

Des débits de boissons fermés a Yaoundé pour hausse des Prix

Célestin Djamen-SDF-débits-de-boissons-versé dans l’alcool

Des contrôleurs de prix du ministère camerounais du Commerce procèdent, depuis jeudi à Yaoundé, la capitale du pays, à la fermeture de dizaines de débits de boissons dont les tenanciers n’ont pas respecté la mesure de suspension du renchérissement des coûts des alcools et sodas décidée par le gouvernement, a constaté APA sur place.

La nouvelle de cette campagne répressive, assortie de lourdes amendes, s’étant répandue comme une traînée de poudre, plusieurs de ces établissements ont tôt fait soir de remettre les anciennes étiquettes, ou alors de baisser le rideau le temps que passe l’orage. C’est le 31 décembre 2014, rappelle-t-on, que le gouvernement avait suspendu «jusqu’à nouvel avis» l’entrée en vigueur des nouveaux tarifs de ces produits prévus par des dispositions de la Loi de finances du nouvel exercice en ce qui concerne le droit d’accise.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les pouvoirs publics réagissaient ainsi à la levée de boucliers que cette mesure impopulaire avait provoquée auprès des organisations consuméristes, qui annonçaient des mouvements d’humeur à travers le pays. Selon la Ligue camerounaise des consommateurs (LCC), initiatrice d’une pétition ayant recueilli plus de 5000 signatures en 3 jours,

«la disposition, contenue dans la Loi de finances 2015 entraînerait un renchérissement compris entre 150 et 600 FCFA par bouteille desdites boissons».

Des sources introduites indiquent toutefois que la reculade du gouvernement, à la recherche de nouvelles sources de recettes fiscales, ne peut être qu’une mesure provisoire et que l’augmentation des prix des boissons alcoolisées, des sodas et même des cigarettes, est inéluctable.

Via Apa

Populaires cette semaine

To Top