Features

Des centaines de soldats Tchadiens obligés de quitter le Nigeria a la demande d’Abuja

l'armée_tchad_au_nigeria_vs_boko_haram_008_ns_600

Des centaines de soldats tchadiens mobilisés dans la lutte contre Boko Haram ont quitté le Nigeria, à la demande d’Abuja. Il s’agit des soldats qui ont libéré la ville carrefour de Dikwa il y a bientôt dix jours. Ils s’étaient déjà repliés sur Gambaru vendredi, mais ils ont traversé la frontière et se trouvent désormais au Cameroun.

Le mouvement porte sur environ deux régiments tchadiens, soit environ 2 500 soldats. C’est tout du moins ce que rapportent des sources militaires dans la région. Elles précisent que les éléments tchadiens sont actuellement entre Fotokol et Maltam. Ils se dirigent donc vers le sud. Contactés par RFI, certains soldats tchadiens font part de leur frustration. Mais le carrefour stratégique de Dikwa au Nigeria n’a pas été abandonné pour autant : l’armée nigériane a pris le relais et y a installé des hommes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

D’autres sources militaires estiment donc que ce mouvement annonce sans doute une nouvelle offensive tchadienne en zone Boko Haram au Nigeria. Les soldats tchadiens pourraient, par exemple, longer la frontière camerounaise et se positionner à la hauteur de Bama et de Gwoza, deux districts nigérians au sud-est de l’Etat de Borno, où d’importants rassemblements d’insurgés ont été signalés et où des massacres ont été commis la semaine dernière.

Frapper à partir du Cameroun, c’est frapper à partir d’un pays ami, ce qui n’est pas le cas de l’Etat de Borno, encore largement infesté par Boko Haram, a indiqué à RFI une source sécuritaire bien renseignée sur les opérations en cours dans la région.

Sources

Populaires cette semaine

To Top