Features

Des cartes du Rdpc vendues dans la clandestinité

Biya-attroupement-des-militants-du-Rdpc-Zoétélé

Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc) a lancé sur le plan national, une opération spéciale de placement des cartes aux militants le 14 novembre 2014 à Yaoundé.

Dans l’arrondissement de Ngan-Ha, Nana Missa, président de la section Rdpc Vina Sud et par ailleurs maire Rdpc de la même localité, a lancé cette opération le 03 décembre 2014. La date de clôture était prévue dans un premier temps le 31 décembre 2014, avant d’être prorogée par le secrétaire général du comité central, Jean Nkuete, au 31 janvier 2015. La section de Ngan-Ha avait pour objectif de placer 3410 cartes, toutes catégories confondues pour un montant total de 10.584.500 Fcfa.

Au 31 janvier 2015, le bilan officiel de placement des cartes dans la localité de Ngan-Ha, est de 1161 cartes Rdpc placées, 1137 cartes Ojrdpc et 851 cartes Ofrdpc pour un total de 3149 cartes placées sur 3410. A cette même date, le recouvrement des cartes vendues fait état de 6.557.750 Fcfa auxquels il faut ajouter les 2.000.000 Fcfa représentant la contribution spéciale des élites pour les  militants démunis. Ngan-Ha avait donc dans sa caisse un total de 8.557.750 Fcfa avec un reste à recouvrer de 2.026.750 Fcfa. Alors que l’on croyait que l’opération de placement des cartes achevée à Ngan-Ha, le 06 mai 2015, des cartes en vente étaient encore en circulation dans certaines localités de Ngan-Ha.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Deux jours après cette observation, Nana Missa a adressé une correspondance au secrétaire général du Comité central. «Depuis le mercredi 06 mai 2015, les informations qui nous parviennent de la base font état du placement des cartes dans certaines localités de notre sous-section par Messieurs Mohaman Lamine et Awalou Mohamadou qui ne sont ni membres du bureau de la section Rdpc Vina Sud, ni membres dans les 16 soussections de l’arrondissement de Ngan-Ha», écrit Nana Missa. Pour le maire de Ngan-Ha, cette opération qui se déroule dans sa circonscription à l’insu du bureau de la section Rdpc Vina Sud est irrégulière, car ne visant que 04 localités à savoir, Borongo, Mbérem-Gop, Mbang-Mboum et Ngan-Ha. «Cette opération discriminatoire de placement des cartes d’adhésion du Rdpc qui se déroule en cachette dans certaines localités, a déjà causé un climat de tension qui risque de troubler la paix et la cohésion sociale dans l’arrondissement de Ngan-Ha.

Elle vise à déstabiliser et affaiblir notre parti dans l’arrondissement de Ngan-Ha, fief incontestable du Rdpc. Tous les résultats des consultations électorales passées prouvent que notre arrondissement a toujours été le grenier électoral du Rdpc dans le département de la Vina», explique Nana Missa dans sa correspondance. Selon des informations recueillies près des cadres du Rdpc dans l’Adamaoua, une mission du comité central conduite par El Hadj Nana Bouba et El Hadj Abdoulaye Koulagna, fera une descente à Ngan-Ha ce lundi 15 juin 2015 dans le seul but de voir les choses plus claires et de ramener la sérénité dans la famille.

FRANCIS EBOA

Populaires cette semaine

To Top