Features

Dernière heure : Essimi Menye évacué d’urgence sur très haute instruction du chef de l’Etat.

Essimi-Menye

Le passage d’Essimi Menye au ministère des finances a permis de stopper l’incontournable « boma » Le président paul Biya vient de  trancher :Essimi Menye a droit à la vie. Il a droit à une évacuation sanitaire. Il a droit à la liberté ! Ainsi, l’ancien ministre des finances et  ex-ministre de l’agriculture et du développement rural  vient de quitter l’hopital de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale où il a passé un mois sur le lit d’hospitalisation.

Son évacuation apparaît au sein de l’opinion publique comme un blanchiment de toutes les accusations mensongères contre sa personne,après plusieurs mois non stop de lynchage médiatique orchestré par une presse aux ordres, financée  à coût de millions par des « maîtres  du quitte-que-je m’installe ».   Lundi soir à l’aéroport International de Douala, ils étaient des centaines, à venir témoigner de  leur reconnaissance  et celle de la patrie, au ministre Essimi Menye  pour ses bons et loyaux services durant son passage au gouvernement. Amis, familles et connaissances ont entonné des chansons pour saluer le « geste fort du président Paul Biya ». Dans la foule compacte, Patrick Feuso, homme d’affaires à Douala, salue « le geste courageux et responsable du président Biya ».

Pour lui : « le chef de l’Etat, en accordant une évacuation sanitaire à l’ancien ministre des finances  et  ex-ministre de l’agriculture et du développement rural, vient ainsi démontrer qu’il reste le seul commandant dans le bateau camerounais. Paul Biya sait pertinemment  que c’est grâce à Essimi Menye que le Cameroun a atteint le point d’achèvement de l’initiative PPTE ; que c’est grâce à cet expert du Fonds Monétaire International et de la Banque Mondiale que les fonctionnaires camerounais ont connu la dernière augmentation des salaires ; que c’est ce géni Eton  qui a amené l’emprunt obligataire de 205 milliards fcfa tout en instaurant la qualité de la dépense publique.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le passage d’Essimi Menye au ministère des finances a permis de stopper l’incontournable « boma » ; une stratégie à la camerounaise de mettre à rude épreuve le trésor public .Au minader, Essimi Menye est entré dans les anales de l’agriculture camerounaise avec des résultats palpables ». Ramener au Cameroun par le président Biya alors qu’il occupait de très hautes fonctions  au FMI, Essimi Menye a marqué positivement son passage au sein  du gouvernement. Ses ex-collaborateurs du ministère des finances lui reprochent le fait d’avoir bloqué les réseaux de corruption. Ses ex-collègues du gouvernement lui en veulent pour son intégrité morale, sa fidélité au chef de l’Etat, son flegme et son doigté dans le traitement des dossiers délicats.

Quelques minutes avant décollage de son  avion médicalisé affrété pour la circonstance,  malgré la douleur vive qu’il ressentait, Essimi Menye est resté imperturbable : « Je suis heureux d’avoir accompli les missions qui m’ont été confié par le président Paul Biya. Je pense que le chef de l’Etat est une chance pour ce pays. Il a encore sa place à la tête de l’Etat. Je reste à son service. Pour l’instant, je m’en vais suivre mon traitement en Europe , avec l’espoir de revenir en santé ».

Sources : Cameroonvoice Today!

Populaires cette semaine

To Top