Features

Dépôts de gaz: les autorisations d’exploitation suspendues

dépôt-de-gaz

Le Minmidt évoque l’élaboragtion attendue d’une nouvelle réglementation visant à garantir la sécurité de ces installations. Samedi 22 novembre 2014. Aux environs 19h45 un dépôt de gaz de fortune situé au quartier Etoudi à Yaoundé, lieu dit « Berlin » explose. Pas de perte en vies humaines, cependant des dégâts matériels énormes : environ 3 000 bouteilles de gaz détruites, des câbles alimentant le  transformateur du quartier Ngousso, plongeant la moitié de la ville dans le noir.

L’incident a alors retenti comme une sonnette d’alarme sur l’ampleur du phénomène d’exploitation illégale du gaz dans la ville, remettant le problème d’exploitation qui se fait généralement dans l’illégalité. Pour qu’une telle catastrophe n’ait plus à se reproduire, les administrations en charge des questions de gaz et de produits pétroliers ont entrepris de remettre de l’ordre dans le secteur. Premier fruit de cette démarche, la suspension de la délivrance des autorisations d’exploitation des dépôts de vente de gaz à usage domestique.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt) a justement signé le 7 mai dernier, un communiqué à ce propos. Selon le communiqué, cette période servira à la mise sur pied d’une nouvelle réglementation visant à garantir la sécurité des installations et une distribution appropriée des produits. D’après Bagoutou Djembele, sous-directeur des risques industriels au Minmidt, il s’agit juste d’une mesure conservatoire : « Il nous a été instruit de voir comment est-ce qu’on peut avoir des dépôts de gaz standards parce que nous nous sommes rendus compte que les dépôts de gaz qui explosent sont ceux qui ne sont pas conformes et non-autorisés. De plus, ce sont des dépôts qu’on installe n’importe où ». En effet, outre les établissements autorisés, de nombreux commerces se lancent dans la vente de gaz domestique sans en avoir l’autorisation. Ainsi, il suffit de parcourir les salons de coiffure, les quincailleries et autres lieux de commerce parfois installés en plein cœur des quartiers résidentiels. Ce qui expose les riverains. D’où l’urgence d’un plan de sécurisation des dépôts de gaz, dit établissements classés.

Aucune date n’est donnée pour la relance des opérations de délivrance des autorisations d’exploitation de dépôt de gaz. Toutefois, la note du Minmidt indique que la suspension court jusqu’à nouvel avis. Les requérants seront informés en temps opportun sur les modalités de relance de leur dossier, ainsi que les éléments de la nouvelle procédure.

Michèle FOGANG

Populaires cette semaine

To Top