Features

Déficit énergétique, hausse des tarifs de l’électricité, etc.: question au régulateur

ENEO-Production-énergétique-l'électricité-le-noir

On n’a pas fini de parler des problèmes liés au secteur de l’électricité au Cameroun. C’est que, les défis y sont énormes. Entre les capacités installées, les quantités disponibles et celles qui parviennent aux consommateurs, l’équilibre entre l’offre et la demande sans cesse croissante (entre 5 à 7% l’an) est loin d’être garanti.

Avec le deuxième potentiel hydro-électrique d’Afrique centrale (évalué à 20 GW), le Cameroun n’est toujours pas suffisamment éclairé. Et pour ne rien arranger, la vétusté du réseau de transport et de distribution du pays réduit les quantités d’énergie produites. Les problèmes de poteaux en bois défectueux et la surcharge des équipements de distribution sont pour 50% à l’origine des perturbations et coupures enregistrées. Fonctionnant sans système de réserve suffisante, le système électrique camerounais est déséquilibré à la moindre indisponibilité d’une usine de production.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les solutions d’urgence prises par le gouvernement, à l’instar du redémarrage de la centrale thermique d’Ahala intervenu il y a quelques semaines, ont permis jusqu’ici d’atténuer la fréquence des coupures d’électricité devenues récurrentes à la mi-juin. Mais, les consommateurs attendent toujours que des solutions durables soient apportées aux différents problèmes identifiés. Renforcer la production, réhabiliter les ouvrages existants et explorer pourquoi pas, la piste des énergies renouvelables.

Dans son rôle de protection des intérêts du consommateur, l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel), formule elle aussi des propositions visant à rétablir l’équilibre du secteur. Dans un entretien avec la Rédaction de Cameroon Tribune, Jean-Pierre Kedi, directeur général de l’Arsel, revient sur ces solutions à mettre en œuvre pour améliorer l’offre en énergie électrique. L’amélioration de la qualité du service, les problèmes de facturation et les questions liées à une possible augmentation des tarifs de l’électricité sont également abordées par le régulateur.

Josiane TCHAKOUNTE

Populaires cette semaine

To Top