Features

Un déficit d’un million de logements

logements-sociaux-olembe

Le colloque et qui se tient à Yaoundé veut réunir les éléments en vue de l’enrichissement du Business model du financement de l’immobilier. Au regard des obstacles limitant l’accès aux ressources financières, le sentiment s’est considérablement renforcé, que la production de logements suffisants pour éradiquer le déficit national d’un million d’unités est d’abord une question d’argent. A l’observation, force est de constater que la production de masse des logements peine à atteindre le niveau escompté.

La réflexion initiée par le Crédit Foncier du Cameroun en partenariat avec Shelter Afrique, institution panafricaine spécialisée dans le financement de l’habitat, vise à recueillir les éléments permettant de construire un business model de financement de l’immobilier. L’objet de la démarche est d’optimiser les modèles de financement de l’immobilier dans un cadre harmonieux enrichi par l’expérience d’autres pays africains, où tous les acteurs et bénéficiaires regardent dans la même direction.

Faible consommation de crédits

L’objectif de manière générale sur la problématique du financement de l’immobilier, est de cerner les enjeux et d’identifier les contraintes actuelles de la production immobilière, afin d’améliorer et de rendre plus efficaces les outils et mécanismes de financement. Le déficit est entretenu par les difficultés que connaissent le secteur et l’atonie de la promotion immobilière.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans ce  contexte, l’offre de logements décents est largement insuffisante et les financements disponibles faiblement consommés. En l’absence de modèle adapté, la mobilisation des ressources pour les grands programmes reste difficile. A partir des leçons tirées des relations avec les promoteurs immobiliers nationaux et des difficultés que rencontrent les promoteurs immobiliers privés internationaux, quelques contraintes susceptibles de justifier cette performance mitigée ont été identifiées.

De manière spécifique, l’expérience tirée des dernières années révèle que la problématique de financement de l’immobilier reste une question noueuse, au-delà des modèles existant essentiellement animé par le Crédit Foncier du Cameroun.

Le Crédit Foncier du Cameroun a pour objet social d’apporter son concours financier et son expertise à la réalisation de tous les projets destinés à promouvoir l’habitat social et l’immobilier en général.

Moïse Moundi

Populaires cette semaine

To Top