Features

Décès de Monique Koumate: Les Camerounais exigent la démission du Ministre de la Sante Andre Mama Fouda

manifestation-hopital-laquintinie

Les camerounais sont choqués par le décès de Monique Koumate. Cette jeune femme de la trentaine, portant une grossesse gémellaire, morte avec ses bébés le 12 mars 2016. Si les responsables de l’hôpital Laquintinie de Douala soutiennent que la défunte avait trouvé la mort avant d’arrivée à l’hôpital, les proches de la famille, eux font savoir que Monique Koumate est morte dans l’enceinte du centre hospitalier sous le regard indifférent des médecins et infirmiers.

L’opinion semble accorder plus de crédit à cette dernière version au regard des images qui ont fait le tour de la toile. D’où la mobilisation observée au lendemain de ce drame.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La Nouvelle Expression du 14 mars indique ainsi qu’hier, « Il est environ 15h, des hommes et femmes vêtus de noir, malgré la pluie, sont venus manifester leur mécontentement à la suite de la scène horrible qui s’est déroulée dans cette institution la veille. «Plus jamais de Monique Koumate  dans mon pays..», peut-on lire sur les banderoles. Mouchoirs blancs et bougies allumées en main, la manifestation qui au départ a été spontanée, a connu une forte mobilisation. Hommes politiques, usagers lambda et autres y ont pris part».

Après avoir exécuté en chœur l’hymne national, les manifestants vont scander ensemble : «Mama Fouda, démissionne, le directeur de Laquintinie, démissionne». Le journal souligne que ce spectacle s’est déroulé en présence « des hommes en tenue qui ont quadrillé le secteur et imposé une  barrière de sécurité, avec comme témoin les médias nationaux et internationaux ».

Jean-Marie Nkoussa

 

Populaires cette semaine

To Top