Features

De premiers bénéficiaires des mesures d’’incitation à l’’investissement

investisseurs_habitat_social_citic_group_02-bénéficiaires

13 entreprises ont signé des conventions avec le ministère de l’Industrie mardi dans le cadre de la loi du 18 avril 2013

Le ministre de l’Industrie, des Mines et du Développement technologique (Minimidt), Emmanuel Bondé, a signé des conventions mardi, 09 septembre 2014, avec 13 investisseurs privés dans le cadre de l’application de la loi du 18 avril 2013 fixant les incitations à l’investissement privé en République du Cameroun. Les 13 premières entreprises bénéficiaires de cette loi exercent dans divers domaines: industries métallurgique, sidérurgique, extractive, chimique ; agro-industrie ; habitat.

Concrètement, 2788 emplois devraient être créés avec la signature de ces conventions. Les projets portés par les 13 investisseurs représentent une enveloppe globale de près de 180,9 milliards de F CFA. L’opération qui a abouti à l’événement du 09 septembre a été menée par l’Agence de promotion des investissements et le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam).

D’après le directeur général de l’API, Marthe Angeline Minja, les choses se feront de manière «plus discrète» à l’avenir avec une à deux entreprises au lieu de 13 d’un coup comme ce fût le cas mardi dernier à Yaoundé.

La loi du 18 avril 2013 initiée et promulguée par le président de la République, fixe un certain nombre d’avantages pour les investisseurs au Cameroun. On y retrouve des incitations fiscales et douanières : exonération de la TVA due à l’importation de ces équipements et matériels ; exonération de la patente ; exonération des droits d’enregistrement des actes de création ou d’augmentation du capital ; exonération de la TVA sur les prestations de services liées à la mise en place du projet et provenant de l’étranger, etc. Pendant la phase d’exploitation qui ne peut excéder 10 ans, l’investisseur peut bénéficier des exemptions ou réduction du paiement des taxes et impôts divers. La loi prévoit aussi des incitations financières administratives à l’instar du libre transfert des dividendes et du produit de la cession d’action en cas de désinvestissement.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

–> Les 13 premières entreprises bénéficiaires de la loi du 18 avril 2013 :

Olam Cam S.A. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 22
Société sucrière du Cameroun (Sosucam). Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 87,8
Société Agroalimentaire équatoriale. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 1,4
Société Vina Industry Corporation Sarl. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 0,223
Société camerounaise de Ferronnerie. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 1,35
Société laminage et profilage. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 40
Africa Food Manufacture. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 3,138
Société Medcem Cameroun. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 12,038
Société Civile Immobilière GNF. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 1,5
Société African Chemical Industrie. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 9,338
Société Immobilière Mbomgnin. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 1,894
La Camerounaise commerciale des prestataires de services et logistiques. Investissements projetés (en milliards de FCFA) : 0,194
Core Manufacturing Group.
Total : 180,882 milliards de FCFA

JournalDuCameroun

Populaires cette semaine

To Top