Features

De nouveaux ambassadeurs nommés en France et aux Etats-Unis

France-ambassadeurs-ambassade-cameroun-washington-Samuel-Eto’o

Samuel Mvondo Ayolo et Henri Etoundi Essomba ont été nommés lundi par le président de la République. Ce sont deux diplomates chevronnés qui ont été nommés hier par décrets du président de la République. Le premier, Samuel Mvondo Ayolo, jusque-là ambassadeur du Cameroun au Gabon vient d’être désigné pour occuper les mêmes fonctions en France.

Celui qui avait également compétence sur la République démocratique de Sao-Tomé-et-Principe est né le 12 janvier 1957 à Sangmélima dans le département du Dja-et-Lobo, région du Sud. Titulaire d’une maîtrise et d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en droit public de l’université Jean Moulin de Lyon en France, Samuel Mvondo Ayolo a, plusieurs fois, assumé les fonctions de secrétaire général par intérim du ministère des Relations extérieures (MINREX) entre 2004 et 2008, date de sa nomination à la tête de la mission diplomatique du Cameroun au Gabon. Il a, par ailleurs, gravi les différents échelons de l’administration centrale de ce département ministériel où il est entré par la direction de l’Information, en s’occupant des rapports avec la presse pendant trois ans avant de devenir sous directeur des organisations Sud-Sud, puis, plus tard directeur des Nations unies en 1997.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Quant à Henri Etoundi Essomba, ministre plénipotentiaire, il est appelé à assumer désormais les fonctions d’ambassadeur du Cameroun aux Etats-Unis d’Amérique. Il était en poste jusque-là en Israël. Le natif de Yaoundé, où il a vu le jour le 2 mars 1949, est titulaire d’un doctorat de 3e cycle obtenu à l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC) de Yaoundé. Il a auparavant occupé les fonctions de chef d’antenne protocole et affaires consulaires au MINREX avant d’exercer longuement à l’ambassade du Cameroun en Israël, d’abord comme chargé d’affaires, puis comme ambassadeur. Dans la capitale américaine, il va remplacer Joseph Bienvenu Charles Foé Atangana.

Jean Francis BELIBI

Populaires cette semaine

To Top