Features

De l’assistance et du soutien pour des personnes vulnérables au Cameroun

dassie_nps_personnes-vulnérables

Parce que les enfants ont immigré ou ne sont pas là pour diverses raisons, des personnes âgées se retrouvent de plus en plus abandonnées à elles mêmes à Douala, Yaoundé et bien d’autres localités au Cameroun.Afin de les assister et rendre agréable leurs vieux jours, Jacques Dassie, gérontologue a créé l’association camerounaise pour l’assistance et le soutien des personnes vulnérables (Camcosus).

Après avoir exercé comme gérontologue pendant sept ans aux Etats-Unis d’Amérique, Jacques Dassie est revenu au Cameroun depuis trois ans où il continue avec un personnel essentiellement médical, à œuvrer auprès des personnes du troisième âge. « Notre mission relève essentiellement du domaine social. Au regard du personnel formé dans ce domaine, nous assurons l’assistance et l’encadrement à domicile des personnes âgées qui sont soit malades, soit handicapées en contre partie d’un soutien financier offert par les familles de ces personnes. Nous faisons aussi dans l’assistance dans les hôpitaux, des malades tout âge confondu, à la demande des familles en cas d’indisponibilité de celles-ci. Donc, pour me résumer, notre cible porte d’abord sur les personnes âgées internées qui sont soit malades, soit handicapées et aussi sur toute personnes hospitalisée et dont la famille est indisponible pour l’assister» explique Jacques Dassie, avant d’étaler les états de services de Camcosus depuis le lancement de ses activités au pays, il y a deux ans. « Nous avons très peu réalisé depuis le lancement officiel de nos activités en 2011. Peut être parce que ce que nous proposons est peu connu chez nous. C’est une première qui ne fait pas parti de nos cultures. Il faudra beaucoup de temps et de sensibilisation pour que ce que nous proposons rentre dans nos habitudes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cependant, avec l’appui de la diaspora qui vit cette activité au quotidien, nous pourrons arriver à aider ceux de nos parents qui sont dans le besoin et qui vivent dans un inconfort indescriptible faute d’assistance. Cela dit, nos perspectives visent à couvrir la quasi-totalité du triangle national. Les besoins sont immenses mais il faut les avoir surtout avec la collaboration de nos frères et sœurs de la diaspora dont les parents âgés et malades ont besoin d’être assistés » conclu le promoteur de Camcosus.

En cas de besoin, bien vouloir s’adresser auprès des contacts suivants :

Au Cameroun

[email protected] ou [email protected], Tel 670 79 91 25/ 699 62 66 39

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top