Economie

Déjà 200 milliards de F de retombées du Pipeline Tchad-Cameroun

Pipeline-Tchad-Cameroun-transport

L’entreprise chargée de la gestion du pipeline Tchad-Cameroun, la Cameroon oil transportation company (COTCO), a déclaré récemment avoir reversé dans les caisses de l’Etat, plus de 200 milliards de F. La somme représente le droit de transit, l’impôt sur les revenus, les droits de douanes et les autres taxes, ainsi que les revenus relatifs à la participation du Cameroun dans le capital de COTCO, en dix ans d’exploitation de cet oléoduc, rapporte une agence de presse africaine. 

Le pipeline Tchad-Cameroun relie les champs pétrolifères de Doba (Sud du Tchadn, ndlr), au terminal pétrolier de Kribi. Il a une longueur de 1081 km. Les perspectives s’annoncent davantage meilleures pour le Cameroun, notamment avec la revalorisation en début d’année du droit de transit du pétrole tchadien sur le territoire camerounais. Le coût est passé de 195 à 618 F le baril, soit du simple au triple. 

En outre, le Niger va également utiliser l’oléoduc tchado-camerounais, afin d’évacuer sa production pétrolière d’environ 60 000 barils par jour. Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a d’ailleurs promulgué, le 18 juillet dernier la loi l’autorisant à ratifier l’accord conclu entre les gouvernements camerounais et nigérien à cet effet depuis le 30 octobre 2013. Dans cette perspective, Niamey envisage de construire un pipeline long de 600 Km, qui rejoindra le pipeline Tchad-Cameroun.

© Hugues Marcel TCHOUA | Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top