Features

Début des travaux imminent pour la Pénétrante Ouest de Douala

Tronçon-Autoroute - Yaoundé-Nsimalen

Le projet a été présenté le 13 novembre dernier à Douala au ministre des Travaux publics.

13, 087km, allant du carrefour mairie de Douala 4e (Bonassama) à l’échangeur de Bekoko. C’est la distance couverte par le projet d’aménagement de l’entrée Ouest de la ville de Douala, sur la nationale n°3. Projet d’une durée prévisionnelle de 30 mois, cofinancé par l’Agence française de Développement (Afd) et l’Etat camerounais, pour un montant global d’un peu plus de 51 milliards F. Le chantier va mobiliser environ 700 personnes dont 98 à 99% de locaux. Et l’entreprise française chargée des travaux envisage de recruter au moins 30% des riverains.

L’entreprise constructrice a également prévu de confier 29% de ses travaux à des Pme camerounaises, pour un montant d’environ 14 milliards F. Occasion pour le ministre des Travaux publics, Patrice Amba Salla, d’encourager les entreprises locales à souscrire et à être compétitives : « Que les entreprises camerounaises fassent preuve de professionnalisme, qu’elles respectent les délais », a-t-il souhaité.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’objectif du projet est entre autres de fluidifier le trafic dans cette zone, assurer une meilleure desserte des quartiers environnants, supprimer les zones accidentogènes… Il est également question d’améliorer le cadre de vie des populations, par des aménagements paysagers, l’éclairage public. Aussi prévus, des carrefours giratoires, des parkings, des passages piétons, etc.

Difficultés du projet : proximité de la voie ferrée et de la ligne de haute tension, présence dans l’emprise des travaux des conduits de Camwater, gestion de la circulation…

Début des travaux, « dès que le contrat de la maitrise d’œuvre sera signé », précise Patrice Amba Salla, qui estime le lancement entre ce mois de novembre et celui de décembre. Imminent donc…

© Rita Diba|Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top