Arts'Plastiques

L’humoriste Dieudonné Mbala Mbala «interdit d’entrer» à Hong Kong

Dieudonné-Mbala-Mbala

Le polémiste français d’origine camerounaise Dieudonné Mbala Mbala a été retenu jeudi à l’aéroport de Hong Kong et est «interdit d’entrer» dans cette ancienne colonie britannique où il devait donner deux spectacles. Selon l’Agence France Presse (AFP), «les services de l’immigration ont retenu, le 28 janvier, Dieudonné Mbala Mbala à son arrivée à l’aéroport de Hong Kong. Une information confirmée par le consulat général de France sur place et par l’avocat du polémiste français d’origine camerounaise». Pour le moment, on ignore les raisons pour lesquelles il a été empêché d’entrer sur le territoire.

Le comique devait donner deux représentations de son dernier spectacle, Dieudonné en paix, jeudi soir et vendredi soir à Cyberport, dans l’ouest de l’île de Hong Kong. À en croire, Les Productions de la Plume, la société du polémiste, «Dieudonné et ses enfants sont en détention au service de l’immigration de l’aéroport de Hong Kong et devraient être expulsés dans les heures qui viennent vers la France ou le Cameroun».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans une vidéo diffusée le 22 décembre 2015, Dieudonné Mbala Mbala annonçait qu’il quittera la France au terme d’une tournée longue de deux ans. «Mon spectacle «En paix» sera mon dernier spectacle. Je me suis laissé jusqu’à fin 2017, je partirai ensuite en Afrique sur la terre de mes ancêtres. C’est là-bas que je compte terminer mon existence». Le retour de l’humoriste au Cameroun sera-t-il précipité ?

Dans une précédente vidéo diffusée en septembre 2015, il avait fait part de son intention de s’installer au Cameroun, dont est originaire son père, natif du village de Olama (Centre). Il mentionnait notamment la construction du port en eau profonde de Kribi et appelait les internautes souhaitant quitter la France à le contacter pour venir s’installer et travailler dans la région. «Ça bouge là-bas. D’ailleurs si vous êtes intéressés par changer d’air, changer de vie, n’hésitez pas (…). Vous avez des compétences, vous êtes électriciens, charpentier, infirmier… Il y aura besoin de tout puisqu’on part de la brousse, on est dans la jungle équatoriale… et demain ça sera une ville», disait-il.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top