Features

Crtv – Ibrahim Cherif : « Nous avons mis les meilleurs à l’’antenne »

Ibrahim_Cherif_Crtv_L’antenne

Les journaux télévisés de la CRTV ont un nouveau visage depuis lundi dernier… Pourquoi ce relooking en ce moment précis ?
Ce relooking vient après une évaluation que nous avons faite de la formule de présentation qui était la nôtre, une formule qui a dix ans à peu près. Il était temps de l’évaluer. Et après avoir intégré les observations qui nous sont faites depuis un certain temps par les téléspectateurs et des observateurs, nous avons pensé qu’il était temps de changer.

Le directeur général (Charles Ndongo, Ndlr) a donné cette impulsion et en matière de présentation de journaux, on n’a pas beaucoup de formules. Il y a cette formule en duo que nous avons expérimentée, il y a la formule de présentation unipersonnelle et il y a le tout en images. Nous avons choisi la formule de présentation unipersonnelle et c’est elle que nous appliquons depuis une semaine.

Quels sont les retours que vous avez depuis que vous avez adopté cette nouvelle formule ?
Les retours sont bons, les appréciations sont nombreuses, aussi bien de la part des téléspectateurs que de la part des observateurs avertis. Nous avons ressenti un regain de dynamisme au niveau de la présentation du journal. Tout compte fait, nous pensons que ça été une bonne décision prise par la direction générale de la CRTV.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

On parle de relooking, mais pourquoi n’avoir pas mis les jeunes à la place en guise de cure de jouvence ?
Le 19h30 et le 20h30 sont les grandes éditions d’informations à la CRTV, elles ne peuvent donc pas être des bancs d’essai pour jeunes. Non pour dire qu’ils manquent de compétence. L’antenne CRTV, tout au moins pour ce qui concerne l’information, est vaste. On a d’autres éditions d’informations et elles sont présentées par des jeunes qui le font avec beaucoup de compétences.

Pour les grandes éditions de la soirée, il faut mettre à la présentation le meilleur que nous avons et le meilleur que nous avons en ce moment, c’est ceux que nous avons mis à l’antenne. Il n’est nullement question de conflit de génération, il s’agit juste de trouver celui ou celle qui peut vendre le mieux le produit que nous préparons tout au long de la journée. La porte n’est pas fermée aux jeunes.

Propos Recueillis Par Aïcha Nsangou

Populaires cette semaine

To Top