Features

Crise à la CNPS: La grève de la faim se poursuit

Les délégués du personnel actuellement en grève de la faim

Des agents de la maison des assurés sociaux, s’insurgent contre les licenciements et les affectations opérés par la hiérarchie

Il est important de souligner que les délégués du personnel actuellement en grève de la faim, ont été assignés en justice par le directeur Alain Noël Olivier Mekulu Mvondo Akame. Les syndicats farouchement opposés au patron de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS), n’ont pas pris part à l’élection des délégués du personnel. Cette décision du patron de la CNPS a engendré de vives tensions. Un mémorandum a même été transmis à Mekulu Mvondo Akame.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A plusieurs reprises, les grévistes ont tenté de rencontrer leur patron pour enterrer la hache de guerre. Toutes les velléités d’apaisement n’ont pas permis de restaurer la sérénité au sein de l’entreprise. On a enregistré 80% de bulletins nuls à l’élection visant à exclure les vrais délégués du personnel. Nonobstant cela, les élections se sont quand même déroulées. On a débouché sur la désignation des délégués du personnel que d’aucuns trouvent peu représentatifs.

Plus tard, des affectations et des licenciements ont suivi. Les délégués frondeurs ont été affectés à l’intérieur du pays. Il sera difficile pour eux, de répondre aux différentes convocations du Tribunal Pénal de Yaoundé Centre Administratif. D’après la direction, les agents virés sont titulaires de faux diplômes. Le 19 novembre 2014, les personnels qui se sentent victime d’une injustice sont entrés en grève de la faim. Le phénomène s’est amplifié en ce début du mois de décembre.

© Lucien EMBOM | CIN

Populaires cette semaine

To Top