Dossiers

Couples : Quand Le téléphone devient un danger

4G-Télécommunications-téléphone-appels-Smartphone

Un jeune couple partage un plat de poisson braisé dans un couloir du marché Mokolo de Yaoundé. Entre les gorgées de bière, les deux discutent de tout et de rien en riant. Jusqu’à ce que l’homme retire son téléphone de la poche de sa chemise et décide de renvoyer l’appel qui fait sonner son appareil. Pour sa compagne, c’est une ruse de trop. Elle saute sur le téléphone et décide de rappeler le numéro qui s’affiche à l’écran du portable. La bagarre est déclenchée. «Pourquoi tu ne décroches pas ? Je vais lui parler aujourd’hui», crie-t-elle en brandissant le téléphone.

Cette scène est devenue banale dans les rues de la capitale. Car, le téléphone n’est plus seulement l’appareil qui vous permet d’appeler et recevoir les coups de fil envoyer et recevoir les messages, il est devenu un objet de discorde. Entre sms chauds appels tardifs et conversations adultères, il y a de quoi faire trembler les couples.

Sur la gestion du téléphone dans le couple, les avis divergent. Michael, 21 ans, pense que «confiance et respect» sont les clés d’une relation amoureuse réussie. Raison pour laquelle il ne touche jamais au téléphone de sa petite amie. Bien qu’il trouve suspect qu’elle puisse refuser de le lui donner si besoin était. Soucieux d’entretenir son jardin secret, Ludovic, 25 ans, lui, estime que les amoureux ne doivent en aucun cas penser à toucher à leurs téléphones. «Une telle idée ne devrait même pas passer par la tête de chacun. Sauf s’il y a urgence et si on a la permission de l’autre», explique l’étudiant.

Ludivine, 35 ans, estime que son époux et elle doivent mutuellement avoir accès au téléphone de l’autre comme et quand ils le veulent: «Une fois qu’on est mariés, on est un, donc mon téléphone lui appartient et vice-versa», argumente la secrétaire de direction. Sa collègue n’est pas du même avis. «Les hommes ont toujours des maîtresses et elles leur font des messages. Pour ne pas avoir de crise cardiaque, je préfère faire comme si mon mari n’a pas de téléphone du tout, c’est plus simple», martèle-t-elle.

Pour ou contre l’accès illimité au téléphone de son conjoint ? La question est simple. Et pourtant y répondre n’est pas si aisé que ça. «Mon téléphone m’appartient, on a bien dit mon et non notre», nous crie un adulte. «J’en fais ce que je veux et elle n’a pas le droit d’y toucher, en aucun cas», ajoute-t-il. Comme lui, bon nombre de personnes sont convaincues qu’il est inadmissible que leurs partenaires puissent jeter un coup d’œil dans leur journal d’appel, leurs sms et autres.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Des mesures radicales

De notre enquête, il ressort que les femmes sont plus coutumières de l’espionnage téléphonique. «Elle se lève dans la nuit sur la pointe des pieds pour fouiller dans mon téléphone et me faire des problèmes le lendemain matin, si elle ne me réveille même pas à l’instant», raconte amusé un journaliste. Face à ce genre de situations, chacun y va de sa solution. «Chez moi, il existe une règle non écrite qui dit que personne ne touche au téléphone de l’autre, je laisse trainer mon téléphone à longueur de journée sans souci, pareil pour ma femme», explique un autre journaliste. Marié depuis plus de 20 ans, l’homme va jusqu’à trouver insensé que sa femme puisse lui créer des problèmes sur la base d’un sms ou d’un appel reçu. «Ce qu’elle trouve là-dedans, elle l’assume. Qu’est-ce qu’elle va d’abord chercher dans mon téléphone ?», questionne-t-il.

Pour éviter les incursions de sa copine, Fabrice n’a trouvé rien de mieux que d’effacer toute trace suspecte dans son téléphone. Le jeune homme a ainsi un rituel chaque soir en rentrant du travail. Dans le taxi, il efface chaque conversation échangée en cours de journée avec les personnes du sexe opposé, les appels et bips ne sont pas en reste. Béatrice, elle, préfère mettre son téléphone en mode silencieux à chaque fois qu’elle va chez son copain. D’après elle, son compagnon fait preuve d’une jalousie maladive et ne comprend pas qu’elle puisse recevoir des appels d’un autre homme que lui. Alors, des fois, elle va jusqu’à activer la fonction «mode avion» de son téléphone pour ne recevoir aucun appel. Pour éviter toute surprise désagréable, certains vont jusqu’à garder leur téléphone sur eux, quelle que soit la circonstance. «C’est simple: je ne me sépare jamais de mon téléphone, même quand je vais aux toilettes, je l’ai», explique un autre homme en couple.

Dans cette lancée, des applications pour smartphones ont été créées. Elles ont la particularité de pouvoir bloquer l’accès à certaines données des téléphones. Didier, 27 ans, utilisateur d’une application de ce genre se félicite d’avoir dissuadé sa copine de fouiller dans son téléphone grâce à ce procédé. Ainsi, dans le téléphone du commerçant, il faut composer un code que lui seul connaît pour entrer dans ses messages, sa galerie photo, ses réseaux sociaux et même ses contacts.

© Inès Ntsama | Le Jour

Populaires cette semaine

To Top