Features

Coopération France-Cameroun : 5 milliards fcfa pour soutenir l’université des montagnes

Investissement_UDM-Coopération-France-Cameroun

L’Agence Française de Développement(AFD) vient de concrétiser ce 30 septembre 2015, sur son campus définitif, le prêt concessionnaire suscité, à l’UdM depuis 2012, pour son projet d’extension et de modernisation de ses infrastructures.

Dans le cadre de sa tournée (poses de première pierre à Bamenda et à Banagngté) comme annoncée dans notre précédente parution, Christine Robichon, Ambassadrice de la France au Cameroun, a réservé le point de mire à l’UdM, institution universitaire qui ambitionne le sommet de la formation universitaire dans la Sous –Région Afrique Centrale.

Arrivée en compagnie du Gouverneur de la Région de l’Ouest, elle a été accueillie par le Préfet du Ndé qui a présenté les corps constitués (Sous-préfet et Maire de Bangangté, président de l’AED, président de l’UdM).

Dans la salle, les invités de marques étaient déjà installés. L’absence inexplicable du Chef traditionnel de Bangangté, s’est fait ressentir. Il aurait pu être aux côtés de ses pairs de Bandjoun, Bangoua, Batoufam ou de Bafang, qui sans intérêt direct, ont tout abandonné pour marquer leur présence à cette cérémonie ô combien importante pour le Cameroun tout entier. Les parlementaires, les universitaires à tous rangs et grades, les cadres de l’UdM, quelques étudiants de l’institution, sont venus être témoin de l’histoire.L’entrée de la diplomate et de sa suite, a donné le coup d’envoi aux phases protocolaires de la cérémonie.

Le festival de la parole

Dans son mot de bienvenue, Henri Njomgang, président de l’AED (Association pour l’Education et le Développement), organisation génitrice de l’UdM (Université des Montagnes), d’une solennité incomparable, a témoigné sa reconnaissance à la diplomate française. Il a également exprimé sa profonde gratitude à Hervé Conan, Directeur de l’AFD-Cameroun, qui en amont, a œuvré pour ce dénouement heureux. « En retour, l’AED et l’UdM voudraient assurer leur partenaire financier (AFD) de leur égale détermination à se montrer dignes de la confiance qui leur est ainsi faite », a-t-il martelé. Côté camerounais, il a manifestement scandé Niat Njifenji Marcel, Président du Sénat,  SE Mbwentchou Jean Claude, Minhdu et Samuel Ernest Christian Ebellé, préfet du Ndé pour leurs « soutiens inestimables ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Qui mieux que le Pr Lazare Kaptué pour présenter l’UdM ? La sagacité de ces expressions ne pouvaient qu’aller dans le sens de l’amour qu’il a de la transmission du savoir et surtout de son pays le Cameroun, encore et toujours victime de la fuite des cerveaux. Ce coup de pouce de l’AFD viendra renforcer la devise forte évocatrice de l’institution : « Toujours Rechercher l’Excellence ». Quelques indicateurs sous tendent cette ferme détermination. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. 43 étudiants à l’ouverture en l’an 2000, plus de 2000 pour l’année académique 2014-2015. L’UdM a mis sur le marché de l’emploi plus de 1000 diplômés avec 95% de taux d’employabilité.

Avant de donner le premier coup de truelle, Christine Robichon a félicité l’UdM des sacrifices consentis jusqu’ici. Elle engage les responsables de l’institution dans 02 défis saillants à relever : la capacité d’accueil et la qualité de la formation.
 
Pour les travaux de l’extension qui mettront 15 mois, l’entreprise Djemo BTP travaillera à coup sûr jour et nuit pour respecter le délai et démontrer ainsi son professionnalisme.

Reste à savoir si la France comme d’habitude tendra par  la main gauche et récupérera par la main droite. Rendez-vous en 2017 pour la cérémonie de réception.

Populaires cette semaine

To Top