Features

Contrôle supérieur de l’Etat: On prépare des audits de performance

Contrôle-supérieur-de-l’Etat-Henri-Eyebe-Ayissi-usurpateurs-de-titres-

Une cinquantaine de personnels sont en formation à cet effet depuis hier à Yaoundé. Les prochains mois sont déterminants pour les services du Contrôle supérieur de l’Etat au Cameroun, avec des missions d’audits pilotes dans certains programmes logés dans des ministères. Les auditeurs des services du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe) devront mener des vérifications d’un nouveau type chez les gestionnaires de fonds publics depuis le basculement du pays au budget-programme en 2013. D’où la pertinence des sessions de renforcement de capacités qui se tiennent régulièrement avec le soutien de la Fondation canadienne pour la vérification intégrée (FCVI).

C’est ainsi qu’une cinquantaine d’auditeurs du Consupe et deux de la Cour des comptes du Burkina Faso ont pris place au 10e étage de l’hôtel Hilton pour suivre un atelier de formation en audit de performance avancé. « Ce séminaire est la deuxième étape du processus engagé l’année dernière. Et il marque aussi la rentrée des activités de formation pour l’année 2015 au Consupe », a souligné en ouverture de l’atelier, Henri Eyebe Ayissi, ministre délégué à la présidence, chargé du Contrôle supérieur de l’Etat, en présence du chargé d’affaires du Haut-commissariat du Canada, Louis-Philippe Sylvestre.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les cours seront dispensés par des experts canadiens et camerounais. Et à en croire l’un des formateurs canadiens, « les apprenants seront divisés en cinq équipes d’auditeurs et vont travailler sur des cas pratiques ». Le ministre Eyebe Ayissi a demandé à ses collaborateurs de se distinguer par un travail assidu, puisque les meilleurs seront intégrés dans les équipes qui descendront prochainement sur le terrain pour les audits en grandeur nature.

MESSI BALA

Populaires cette semaine

To Top