Economie

Construction automobile: deux usines de montage de véhicules annoncées au Cameroun

automobile-voiture-usine-véhicules

Elles seront installées à Douala et à Kribi, selon la convention qui a été signée jeudi à Yaoundé, entre le ministre des Mines et des responsables de sociétés indo-chinoises. Une convention relative à la mise en marche du projet d’installation de deux usines d’assemblage et de montage de véhicules au Cameroun a été signée jeudi, 11 juin 2015, à Yaoundé, entre le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Emmanuel Bondé, et des responsables de sociétés indo-chinoises.

Les usines de la Cameroon automobile industry company S.A (CAIS), dont le président du conseil d’administration est Chada Amarjeet Singh, seront implantées dans deux villes du pays. Kribi et Douala.

Avec ses partenaires Azad Coach de l’Inde, Gag Gonow et Yutong de la Chine, cette dernière étant la première industrie automobile chinoise et 3ème sur le plan mondial avec 500 ingénieurs, le groupe envisage de «s’étendre en Afrique à partir du Cameroun», a indiqué Emmanuel Bondé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avantages pour le Cameroun

Cet investissement de plus de 92 milliards de FCFA permettra la création de 4620 emplois directs pendant les premières années. Le Cameroun bénéficiera également entre autres d’un transfert de technologie, du respect des normes et de la qualité des véhicules produits, de la formation technique et professionnelle et des actions socio-économiques au profit des populations riveraines, a affirmé le Minmidt.Pour le directeur général de CAIS, Manoj Khiyani, passée l’étape de la signature de la convention, «nous allons démarrer dans 75 jours les travaux de construction de ces usines. Nous comptons mettre en place une usine qui pourra desservir toute l’Afrique… C’est donc à partir du Cameroun qu’on pourra exporter ces véhicules dans d’autres pays africains. Nous prendrons environ un an pour construire l’usine et six mois pour installer les machines. Dans un an et demi à deux ans, vous verrez les premiers véhicules de Cameroon Automobile Industry company».

Au programme de la production, bus, camions et véhicules légers sont annoncés.

S’agissant du prix de vente de ces véhicules, le directeur général de l’Agence de promotion des investissements (Api), Marthe Angeline Minja, a déclaré que les facilités d’investissements accordées à ces entreprises par le Cameroun vont favoriser des prix de vente «relativement abordables».

Flaure Ewane Epée

Populaires cette semaine

To Top