Economie

Consortium russo-britannique pour l’exploration pétrolière

exploration-pétrolière-code minier

Le Cameroun est sur le point de parapher un accord portant exploration pétrolière avec le consortium russo-britannique Lukoil et NewAge, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

Il s’agit de la conclusion de la transaction de l’amodiation dans le permis Etinde, dans le littoral camerounais portant sur trois blocs offshores couvrant 2316 km2. Initialement prévue pour décembre courant, la signature de cette convention qui devrait intervenir au plus tard le 28 février 2015 a été repoussée suite à une seconde free agrément d’extension convenue par les parties prenantes et l’attente de la publication d’une décision gouvernementale définissant le cadre d’opération.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La clause prévoit que Lukoil et NewAge doivent respectivement prendre 37,5 pour cent et 12,5 pour cent dans le permis, à l’opérateur de ce permis, Bowleven Plc. Selon le groupe pétro-gazier basé à Edinburgh, la transaction avec Lukoil et NewAge est dans sa dernière phase et le décret présidentiel attendu à cet effet pourrait intervenir vers le 31 décembre 2014.

A l’achèvement de cette transaction estimée à 125 milliards de francs CFA, Bowleven passera de 75 pour cent d’intérêt à 25 pour cent sur le permis Etinde, tandis que NewAge culminera à 37,5 pour cent d’intérêt pour devenir opérateur du permis via sa filiale locale Camop. En juillet dernier, le pétro-gazier a décroché l’autorisation d’exploitation du gaz pour une période initiale de 20 ans sur le troisième bloc couvrant 461 km2 dans permis Etinde.

Camerounlink

Populaires cette semaine

To Top