Features

Confidences : Achille Emana déshabille les Lions

achile-emana-Lions

L’ancien meneur de jeu des Lions indomptables, absent de la sélection nationale fanion depuis bientôt trois ans, s’est fendu une diatribe à l’égard des Lions indomptables. Dans un entretien accordé lundi à ladepeche.fr, Achille Emana Edzimbi ne s’est pas montré tendre envers l’équipe nationale du Cameroun, ainsi qu’avec certaines de ses anciennes gloires.

« C’est une équipe, je ne vais pas dire corrompue, mais à sa tête il y a des gens intéressés par le pouvoir, qui n’ont rien dans la tête. Ils croient que grâce au football, ils peuvent tout gouverner, tout posséder. Le Cameroun, c’est ça », a-t-il déclaré avant d’éplucher les différentes astuces souvent mises à contribution pour intégrer les Lions, tout en indexant d’anciens joueurs  : « tu t’entends bien avec telle personne qui détient le pouvoir, tu fais partie de la sélection ; tu es le meilleur ami de Roger Milla, tu es dedans ; tu es le cousin de Rigobert Song, tu es dedans… Moi, je n’ai jamais eu besoin de ces gens-là pour être appelé avec les Lions indomptables. Si j’ai intégré la sélection, c’est grâce à mon football, pas grâce à mes relations », a déclaré le « Gouverneur de Toulouse », pseudonyme qu’il doit à ses années fastes sous les couleurs du Téfécé lors de la dernière décennie.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Je m’en fous ! »

Présent à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud –la seule à laquelle il a d’ailleurs participé-, l’ancien pensionnaire du Bétis Séville n’avait pas été sélectionné pour l’épopée 2014 au Brésil, lorsqu’il évoluait sous le maillot de Cruz Azul au Mexique. Les Lions, comme en 2010, ont été éliminés au premier tour, les mêmes causes produisant sans doute les mêmes effets. « Je ne vais pas vous mentir, ça m’a fait plaisir qu’ils se soient fait sortir dès le premier tour lors du Mondial au Brésil !… Avant, je ne pouvais pas parler mais aujourd’hui j’ai pris du recul par rapport à la sélection. Alors maintenant, je m’en fous ! Qu’est-ce qu’ils vont me faire ? », poursuit Achille Emana.

De retour en Europe après ses exils au Moyen-Orient et en Amérique du Sud, le milieu de 33 ans a choisi le Nastic de Tarragone en Liga adelante (D2) pour rebondir. Emana (46 sélections, 6 buts) a revêtu la tunique vert-rouge-jaune pour la dernière fois en octobre 2012 lors de la rencontre entre Lions indomptables et Requins Bleus du Cap Vert, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2013.

Armel Kenné

Populaires cette semaine

To Top