Features

Condamné à 15 ans de prison, Dayas Mounoumè est porté disparu

Tcs-Jean-Marcel-Dayas-Mounoumè

L’ancien directeur général du Port autonome de Douala aurait quitté le pays clandestinement. Beaucoup ne le savaient pas, mais Jean Marcel Dayas Mounoumè n’a pas assisté à la dernière audience du procès intenté contre lui, le 3  juillet 2015 à Yaoundé.

Alors que l’on le croyait derrière les barreaux de la prison centrale de Yaoundé, le quotidien Le Jour révèle dans son édition du lundi 13 juillet 2015 que l’ancien directeur général du Port  autonome de Douala, condamné pour détournements de deniers public à 15 ans de prison, n’a jamais été arrêté après le prononcé du verdict. Raison: il n’était pas présent le dernier jour du jugement par le Tribunal criminel spécial. Les mandats d’arrêt et d’incarcération délivrés contre lui n’ont donc logiquement pas pu être exécutés. «D’après nos informations, il aurait quitté le Cameroun dans la foulée de cette condamnation», suppose le journal Le Jour au sujet de l’accusé qui pourtant s’était rendu à toutes les audiences pendant une année.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le membre très actif du rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) est accusé d’avoir détourné 458 millions de Francs Cfa dans une histoire de cession de créance concernant le Port autonome de Douala et la société While nile corporation. Le Port est condamné par une cour de Paris à verser 450 millions à Whle nile. Le conseil d’administration demande à Mounoumè de faire payer la somme par virement bancaire. Son adjoint Arsène Essomba Eloundou qui gère le dossier, préfère payer la créance par chèque à un individu (Patrice Tsimi) que While nile ne reconnaîtra pas comme son représentant. Dayas Mounoumè ne va plus intervenir pour savor si tout est en ordre. C’est ainsi qu’il va être accusé de négligence et se faire par la suite condamner avant de disparaître comme d’autres…A l’instar Dieudonné Ambassa Zang, un ancien ministre de Paul Biya accusé d’avoir détourné de l’argent destiné à la construction du deuxième pont sur le Wouri.  

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top