Features

Concours: La police ouvre 4700 postes aux jeunes Camerounais

commissaire-police-camerounaise-au-service-policier-boko-haram-salaires

52 avis de concours rendus publics ce mardi 9 décembre confirment le relâchement de la limite d’âge pour les postulants

«Il s’agit de contribuer à la lutte contre le chômage et de renforcer les capacités opérationnelles des forces de polices », a dit en substance Martin Mbarga Nguélé à la presse ce mardi 9 décembre. C’était au moment de rendre publique l’autorisation du Président de la République d’organiser divers concours directs et spécialisés dans le corps de la police.

Le Délégué général à la Sûreté nationale s’est empressé de mettre les futurs postulants en garde contre les arnaques devenues courantes autour de ces concours, leur recommandant de se connecter au site de la police ou de suivre les tranches d’antenne de la police sur le Poste national.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Fait important destiné à élargir le spectre de candidats : le verrou de la limite d’âge est desserré à hauteur de 3 ans. Chez les gardiens de la paix, la limite d’âge passe de 24 à 27 ans. Elle passe de 25 à 28 ans chez les inspecteurs de police ; et de 27 à 30 ans chez les officiers et commissaires.

De nombreux postes spécifiques sont à pourvoir parmi les 4700 places prévues. Mais le gros des effectifs sera fourni comme d’ordinaire par les concours directs, notamment pour les gardiens de la paix (2900 places) et les inspecteurs de police (760).

Dépôt des dossiers au plus tard le 6 février 2015.

© ARTHUR BILOUNGA | CIN

Populaires cette semaine

To Top