Features

Concours de la police prorogé. Voici le nouveau calendrier

DGSN a Yaounde

Le vendredi 6 février 2015, était la date butoir pour le dépôt des dossiers aux divers concours de la Police lancés au mois de décembre 2014. Ce jour-là, les locaux de l’Ecole nationale Supérieure de Police (Ensp) de Yaoundé grouillait encore de monde à l’entrée comme à l’intérieur.

Cette image d’une marée humaine qui va et vient tout au long de la journée, constitue le décor de ces lieux depuis environs deux mois.  A l’entrée, des facilitateurs proposent à la criée leur service, notamment des inscriptions en ligne.

« L’inscription en ligne est parmi les préalables à remplir obligatoirement. Nous assistons les candidats à faire des opérations parfois très complexes. Entre la connexion internet qui dérange et une case peu évidente à remplir, il faut parfois être ingénieux et patient pour trouver les solutions. Il y a aussi qu’il faut recommencer quand un dossier est rejeté soit parce qu’il a été mal rempli ou alors, il ya erreur sur un nom ou une date. Donc, nous aidons les candidats à s’inscrire ou à corriger leur dossier » estime Joël Kenfack, l’un des facilitateurs.

Après avoir franchi l’étape de l’inscription en ligne, les aspirants sont très loin d’être au bout de leur peine. Ils ont pourtant rassemblé toutes les pièces pour la constitution de leur dossier physique, ultime étape pour l’enregistrement d’une candidature. « Le dépôt du dossier physique se fait sur rendez-vous. Pour que j’obtienne ce rendez-vous, ça été de la mer à boire. Maintenant pour que je le dépose, c’est une autre histoire. Je défile ici depuis deux jours et j’attends en vain dans les rangs. On a l’impression que tout est improvisé ici » se plaint un candidat.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour le seul centre d’enregistrement de l’Ensp de Yaoundé, il y a près de 5000 aspirant qui se bousculent pour déposer leur dossier. « Je vais vous avouer qu’on est débordé. Il n’est pas question simplement de récupérer les dossiers physiques qui sont présentés par les candidats. Il faut les contrôler, s’assurer qu’ils sont complets et qu’ils remplissent les conditions. Il y a des candidats qui se perdent et qu’il faut orienter, il y plein d’autres choses à vérifier. Mais, les agents délégués pour cette tâche, donnent le meilleur d’eux-mêmes pour satisfaire tout le monde » explique un responsable de l’ENSP de Yaoundé. Mis au parfum des difficultés qu’ont les candidats pour se faire enregistrés, Martin Mbarga Nguelé, le parton de la Police camerounaise, vient de prendre une décision qui proroge de quatre à quinze jours, les délais pour le dépôt des dossiers.

Le Communiqué du Délégué général à la Sûreté nationale «Le Délégué général à la Sûreté nationale invite les candidats aux différents concours organisés par la sûreté nationale, qui ont des difficultés à s’inscrire sur le site wwwdgsn-cm.org/ concours2014, en raison de la saturation du réseau internet, à se présenter avec leur dossier physique au bâtiment situé à coté du siège du groupement régional de la voie public et de la circulation du Centre à Yaoundé, en face de la pharmacie provinciale pour le dépôt dudit dossier selon le calendrier ci-après: – Mardi 10 février 2015 concours des Commissaires de police ; – Jeudi 12, vendredi 13 et samedi 14 février 2015 pour le concours des Officiers de police ; – Mardi 17 et le mercredi 18 février 2015 concours des Inspecteurs de police ; – Jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 février 2015 concours des Gardiens de la paix.

Le Délégué général à la Sûreté nationale rappelle aux autres candidats déjà inscrits en ligne, que les dispositions prises pour le dépôt physique de leur dossier se poursuivent normalement à l’Ecole nationale Supérieur de police de Yaoundé et dans les délégations régionales de la Sûreté nationale.»

Via Adeline Atangana

Populaires cette semaine

To Top