Features

Concours: 305 emplois à pourvoir dans l’administration pénitentiaire

concours-recrutement-Fonction-publique

La date limite de dépôt des dossiers au concours lancé par le ministère de la Justice est prévue le 27 mars prochain. Après l’engouement qu’a suscité le concours d’entrée à la police, tout récemment, les sous-préfectures, préfectures et mairies sont de nouveau bondées de monde. Les files n’en finissent pas. Ils sont pour la plupart présents en ces lieux pour faire certifier soit des diplômes, l’acte de naissance et autres par une autorité civile compétente en la matière.

C’est que depuis le 13 février dernier, le ministère de la Justice a lancé des concours en vue du recrutement des personnels de l’administration pénitentiaire. Cette opération vise le recrutement de 305 personnes réparties comme suit : un administrateur des prisons, architecte, vingt gardiens-chefs des prisons aides-soignants, huit administrateurs de prisons, un administrateur des prisons, ingénieur de génie civil, 10 intendants des prisons infirmiers diplômés d’Etat, 200 gardiens des prisons, 35 gardiens-chefs des prisons, 30 intendants des prisons.

Acte d’engagement

Les concours qui donnent accès aux différents recrutements se dérouleront en deux phases. Les dates du 27, 28, 29 et 30 avril 2015 sont destinées aux tests de présélections (visite médicale et épreuves physiques). Ce n’est que les candidats ayant passés cette première étape qui seront admis à composer les épreuves écrites du 2 au 3 mai 2015. Les centres d’examens sont différents selon le concours choisi. Les concours directs pour le recrutement des administrateurs de prisons, pour l’administrateur des prisons, ingénieur de génie civil et pour l’administrateur des prisons, architecte se dérouleront au centre unique de Yaoundé tandis que les autres concours auront lieu dans tous les chefs-lieux de région du Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il faut être titulaire d’un diplôme d’architecte (Baccalauréat+7) pour prétendre au concours de l’administrateur des prisons, architecte. Il est impératif d’avoir un Bepc ou en G C E «O» Level pour postuler pour les gardiens-chefs des prisons aides-soignants et pour les gardiens-chefs des prisons. Pour être parmi les huit administrateurs de prisons qui seront recrutés, il faut tout d’abord avoir une licence de l’enseignement supérieur ou d’un Bachelor’s Degree. Ceux qui aspirent à devenir des intendants des prisons ou des intendants des prisons infirmiers diplômés d’Etat doivent présenter l’attestation certifiée du baccalauréat du second cycle ou le G C E «A» Level.

Les candidats qui font partie de la seconde catégorie doivent également ajouter à leur dossier un diplôme d’infirmier diplômé d’Etat. Pour être compté parmi les gardiens des prisons, il faut un Certificat d’études primaires (Cep) ou un First School Living Certificate. L’administrateur des prisons, ingénieur de génie civil, pour sa part devra être titulaire d’un diplôme d’ingénieur de génie civil (Bacc+5).

Les femmes mariées qui postulent à l’un de ces examens doivent présenter en plus des autres documents demandés, un acte d’engagement de leur époux «dûment légalisé par lequel celui-ci s’engage à accepter l’affectation à tout moment de son épouse dans n’importe quelle région du territoire national lorsque les nécessités de service l’exigent.»

© Mutations : Nadine Guepi

Populaires cette semaine

To Top