Features

Communauté urbaine de Yaoundé : Gabriel Eloi Essoa remis aux griffes de Tsimi Evouna

UDIacp.jpg

Le nouveau secrétaire général (Sg) de la supermairie de la capitale a été installé hier  06 octobre 2O16, avec consigne de « ne pas s’occuper des affaires politiques ». Préfet du département du  Haut Nkam, Gabriel Eloi, a été nommé Sg de la communauté urbaine de Yaoundé (Cuy) le 20 septembre dernier par le président de la République. Installé hier par Gilbert Tsimi Evouna le délégué du gouvernement auprès de la Cuy, l’administrateur civil, a reçu le bon témoignage du trésorier du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), lequel  a dit reconnaître en lui, un bon serviteur de l’Etat, avant de lui demander de poursuivre sur cette bonne lancée.

L’hypermaire de Yaoundé a conseillé au nouveau Sg de la Cuy,  de ne s’occuper que du fonctionnement administratif de la structure, lui qui est le patron de l’administration, et  son principal collaborateur.  Seulement, M. Tsimi Evouna a  enjoint à Gabriel Eloi Essoa, « de ne pas s’occuper des affaires politiques ». Pour des  observateurs avertis du landerneau politique camerounais avec un tyran comme Gilbert Tsimi Evouna, le nouveau  Sg de la Cuy de Yaoundé, ne jouera que les figurants. Des langues médisantes racontent  que le M. le délégué du gouvernement, concentre tous les pouvoirs entre ses mains, ne laissant rien à ses collaborateurs. Ces langues serpentines poursuivent que la nomination du préfet du Haut Nkam comme Sg de la Cuy, avec à sa tête un dictateur comme Tsimi Evouna, est loin d’être une promotion. « C’était encore mieux  que Gabriel Eloi Essoa, reste préfet à Bafang. Il n’aura aucun avantage ici, aucun pouvoir de décision avec Tsimi Evouna, un homme qui ne cède aucune particule de pouvoir », confie sous cape  un responsable du Rdpc.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les mêmes analystes affirment que la nomination d’Alphonse Roger Ondoa Akoa, le prédécesseur de Gabriel Eloi Essoa comme directeur général de la Camwater, a été une libération pour lui, de sortir des griffes tyranniques de Gilbert Tsimi Evouna. Bonne chance en tout cas à  Monsieur le Préfet, dans son nouveau poste de Sg de la Cuy. Puisse sa candeur trouver  grâces auprès des griffes tyranniques de M. Tsimi Evouna. Chacun étant né  son jour, et ayant alors son étoile comme qui dirait. Entretemps, c’est le département du Haut Nkam qui a les yeux tournés vers Paul Biya, dans l’attente de son nouveau préfet.

Sources

Populaires cette semaine

To Top