Features

Colonel Philomène Nga Owona, première femme commandant de bataillon

militaire-cameroun

Elle a été nommée par un arrêté du président Paul Biya, le 28 février dernier. Philomène Nga Owona, épouse Kounou que CT a rencontrée hier à Simbock, est très occupée. Entre félicitations des collègues et rangement de son bureau à la région militaire interarmées numéro 1 (RMIA1), couvrant les régions du Centre, du Sud et de l’Est, elle n’a pas une minute à elle.

L’ancien chef du sixième bureau chargée des relations civilo-militaires, doit déménager pour un autre bâtiment. Là-bas, elle aura le commandement de cinq compagnies, en sa qualité de nouveau commandant du Bataillon de commandement et de soutien. Elle affiche une pleine assurance pour assumer ses fonctions.

« Ça fait du bien. Nous avons la même formation avec les hommes. On monte en grade et on progresse en responsabilités », affirme Philomène Nga Owona.

Au fur et à mesure que l’échange se poursuit, CT apprend que la promue sait un peu ce qui l’attend, parce qu’elle y assurait l’intérim depuis septembre 2014. Même son parcours au sein des forces de défense participe à asseoir la confiance de celle qui est issue de la promotion « Solidarité africaine » de l’Ecole militaire interarmées de Yaoundé (Emia), en 1989.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Colonel Philomène Nga Owona est la première africaine à accéder à la prestigieuse école de Fort Leavenworth, Kansas (Etats-Unis) en 2003, où elle obtient un diplôme d’état-major, le Common and General Staff College Diploma. Autre fait majeur de sa carrière, de 2005 à 2006, elle a été observateur militaire au Darfour à la mission de l’Union africaine au Soudan. Dans le civil, Mme Kounou est enseignante à l’université de Yaoundé I, département d’anthropologie, doctorante en sciences politiques à l’université de Yaoundé II-Soa.

Autant de casquettes qui lui valent un portrait dans la publication du ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation, «Grandes figures féminines » du Cameroun. Fille de feu Elie Zoé, colonel Philomène Nga Owona est chrétienne pratiquante comme son père. D’ailleurs, elle anime le chant chorale avec le groupe Saint Ambroise de la cathédrale Notre dame des Victoires de Yaoundé.

Sources

Populaires cette semaine

To Top