Actu'Décalée

College Vogt : 14 ans, Il débarque a l’école avec un grumier

vogt-vac-soutenue-camer24

C’est à la suite d’un pari entre un élève du College Vogt et deux de ses camarades pour voir celui qui viendra à l’établissement avec le véhicule le plus cher

Tous en premier cycle au College Vogt

Hervé K. 17 ans, Alain T. 15 ans et Rodrigue V. 14 ans sont élèves en classe de troisième allemande au collège Vogt, à Yaoundé. Ils sont également de bons amis, mais rivalisent non pas au niveau des notes scolaires, mais du standing de vie. C’est ainsi que les trois élèves vont organiser un pari qui consiste à venir en cours à l’établissement à bord d’une voiture dont le prix est le plus élevé parmi les trois. La mise dans ce pari s’élève à 200 000 FCFA et le vainqueur devra l’emporter en tout 600 000 FCFA. L’argent est remis à une de leur camarade. Les trois jeunes garçons pour avoir le cœur net sur la valeur de ces véhicules feront appel à des mécaniciens d’engins lourds et de voitures légères qui vont jouer le rôle de jury.
Le matin, Hervé K viendra dans son établissement à bord d’une neuve Prado. Alain T, lui viendra garer un Humeur H2 dans le parking de l’établissement et enfin leur jeune Rodrigue quant à lui viendra occuper tout l’espace du parking avec un grumier neuf que le chauffeur de son père conduisait. Du haut des balcons, les élèves impressionnés, crient de joie, ils désignent déjà le vainqueur. Le jury constitué de mécaniciens et conducteurs d’engins va statuer sur le vainqueur du pari en la personne de Rodrigue V., le plus jeune, celui qui était à bord du grumier. Ce dernier va remporter le pari et empocher les 600 000 FCFA.

D’après les estimations unanimes des experts, le prix d’un grumier neuf s’élève à 250 millions FCFA alors que le Humeur H2 coûte approximativement 90 millions et la Prado s’élève à 50 millions FCFA. Le gagnant et ses amis après le pari sont allés dilapider, selon certaines sources, les 600 000 dans une boîte de nuit. Un fait qui a choqué plusieurs observateurs. Voire des adolescents se livrer à de telles folies dans un pays où l’eau potable est devenue le sexe des anges, où les coupures d’électricité sont courantes. Un pays où le salaire minimum inter garanti est de 28 000 FCFA.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Un pari a la veille des examens

Selon certaines sources, les deux premiers enfants seraient les fils de haut commis de l’Etat qui dirigent des départements ministériels importants et très sensibles. Et le troisième serait le fils d’un directeur général d’une grande entreprise parapublique. Le plus surprenant, selon certains témoignages, est que ces élèves se livrent à de telles folies à l’approche des examens officiels, notamment le BEPC et ce au vu et au su de leurs parents et enseignants.

Destin Mballa

Populaires cette semaine

To Top