Dossiers

Clap de fin pour les cahiers aux effigies des stars ?

cahiers-Cameroun

Le Ministre du Commerce vient de lancer une guerre contre les fabricants des marques de cahiers aux effigies des stars et n’ayant aucune signification .

VOILÀ PLUSIEURS années qu’une nouvelle gamme de cahiers fait la joie des élèves tous sexes confondus. Il s’agit des cahiers aux effigies des lutteurs, footballeurs, stars de cinéma, artistes musiciens de l’Occident (Beyonce, Rihanna, R. Kelly…) Ce sont des modèles privilégiés par les apprenants et des contre modèles ou des contre valeurs en milieu scolaire. « Nos enfants aiment particulièrement des choses qui ne leur sont d’aucune utilité pour leur vie. Au lieu de rechercher des connaissances ou tout ce qui mène au savoir, ils versent tout simplement dans le vide.

Nos couvertures donnaient la part belle à la table de multiplication

Pour après espérer avoir de bons résultats en fin d’années scolaire et devenir des grands docteurs de la loi… », s’accordent à affirmer géniteurs et génitrices qui avouent qu’à leur époque, ce n’était point le cas. « Nos couvertures donnaient la part belle à la table de multiplication, aux dessins de l’Afrique, bref tout était fabriqué de sorte à permettre aux apprenants d’acquérir des connaissances dans tous les domaines », soutient plus loin, un inspecteur pédagogique. Ce dernier remarque que les couvertures des cahiers aujourd’hui à l’effigie des stars du showbiz, des lutteurs ou des footballeurs font le malheur des élèves et le bonheur des vendeurs qui s’enrichissent fort bien.

Plaider pour la promotion des sommités intellectuelles qui véhiculent les vraies valeurs de l’école.

L’inspecteur pédagogique fait savoir que ces images peuvent négativement impacter sur la conscience des écoliers. Un avis que partage le coordonnateur de la Génération mentalité alternance (Gma). Par le passé, l’intellectuel et enseignant de philosophie a eu à tirer la sonnette d’alarme et à plaider pour la promotion des sommités intellectuelles qui véhiculent les vraies valeurs de l’école. De l’avis de Mamadou Sanoussi Bâ, le fait de mettre un lutteur, un chanteur ou un acteur du showbiz sur une couverture de cahier est, au-delà du profit du capitalisme, une façon de dire à l’élève qu’il n’a pas pour référence le proviseur de son école, son enseignant ou encore le ministre.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« L’apprenant surtout l’enfant naïf vit en ayant pour idole l’homme du showbiz, du cinéma, du stade ou de l’arène qui se trouve sur la couverture du cahier. Ainsi, cet enfant pourra tout faire pour se vêtir comme son idole, se coiffer pareillement au mépris des moeurs », expliquent les compatriotes. Leurs dénonciations semblent ne pas être tombées dans les oreilles des sourds eu égard à l’initiative que vient d’entreprendre le Ministre du Commerce.

Ce dernier a décidé de mener une bataille contre cet état de choses aux fins de promulguer des valeurs morales aux enfants. L’autorité pense sans
doute que si rien n’est fait, on va droit à une catastrophe au niveau des résultats scolaires, de la perte des valeurs camerounaises, de la production des hommes avec une tête vide. Le ministre voudrait ressusciter le concept de citoyenneté. Ce dernier renvoie à la contribution de tout citoyen à la vie de la cité et à la construction de la dynamique démocratique. Car il est important de savoir que : « La citoyenneté, c’est d’abord la construction d’une relation intra personnelle.

Chacun d’entre nous doit se connaître, se construire. Il doit construire la capacité de comprendre, de concilier avec les autres. Ensuite, la construction d’une relation avec autrui. C’est cela qui construit la solidarité et qui concoure à l’appropriation avec notre espace, et pousse à la contribution au développement de ce milieu de vie. Quand nous n’avons pas du tout la compréhension de nous même. Nous n’avons pas la compréhension de notre voisin, de notre milieu de vie et du groupe. Nous sommes chacun étranger de soi-même, de son voisin et de notre espace ».

© Aurore Plus : Linda Mbiapa

Populaires cette semaine

To Top