Le directeur du Palais des Congrès explique que la chambre haute du parlement a déménagé du fait des travaux de réhabilitation des infrastructures vieilles de 30 ans.

Il est un peu plus de 10 heures 45 minutes ce lundi 24 août 2015. Au Palais des Congrès de Yaoundé, l’entrée principale affiche fière allure et contraste avec les travaux d’aménagement engagés sur les flancs et dans certains bâtiments par des Chinois. Mieux, avec les allégations d’une quelconque « expulsion » de la chambre haute du Parlement sommée de quitter ses locaux à cause des travaux de réfection. Au siège du journal l’action, les journalistes et stagiaires sont occupés par la rédaction de leurs articles. Selon certaines indiscrétions, ils apprêtent l’édition du mercredi 26 août 2015. L’un d’eux lance pour rigoler : «Nous travaillons. Nous ne sommes même pas sûrs de quitter. L’idée d’une quelconque expulsion est un non sens. Le Sénat est ici au Palais des Congrès depuis bientôt deux ans. Pourquoi est-ce qu’on l’expulserait seulement maintenant ? Et que deviennent les instructions du Chef de l’Etat invitant à trouver un siège aux sénateurs ? ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Benjamin Lipawing, le directeur adjoint des organes de presse du journal l’Action est lui aussi présent et visiblement très occupé dans son bureau. A la Conac, la même sérénité est remarquable! Par contre, au niveau du secrétariat général du Sénat, c’est l’imbroglio. Trois responsables s’attellent à rassembler les photos. Les chaises et les tables abandonnées provisoirement sont encore à l’entrée. A l’intérieur, l’on note des détritus et vieux papiers partout au sol. C’est la preuve que les travaux de réhabilitation sont engagés ou lancés par des Chinois. L’une des responsables évite toute discussion à propos de leur déménagement. Une source au Sénat confie tout de même que le Sénat aménage depuis la semaine dernière ses bureaux à l’Agence de régulation des marchés publics (Armp), située au quartier Dragage.


Au complexe B abritant la direction des ressources humaines, la direction de la législation, de la traduction et autres, les cadres sont également préoccupés par le déménagement. Pour l’instant, le bureau du président du Sénat n’est pas touché. Dans certains services, le débat sur la sommation de la Direction générale du Palais des congrès (Pc) invitant le Sénat à libérer les locaux dans les quarante-huit heures c’est-à-dire, au plus tard le 21 août 2015, bat son plein. Une simple photographie des infrastructures du Pc indique du soussol, des toilettes aux bâtiments, qu’une réhabilitation était nécessaire. Le sous-sol est presque obscur, l’état des toilettes et des plafonds troués laisse à désirer. Des fils électriques mal branchés sont à même le sol. Bien plus, de l’eau semble couler de toutes parts. De l’extérieur comme à l’intérieur de tous les bâtiments, des travaux d’étanchéité s’imposent. Des planches et du bois sont parqués à chaque coin avec les matériaux des techniciens. D’après nos informations, le Pc, qui compte six niveaux, sera rénové.

Suite a la page suivante