Features

Christian Ekotto Mbimbe: La culpabilité de l’accusé requise dans l’Affaire SCDP

violation-Tribunal-SCDP-Fabien-Duplex-Ngongang-épervier-verdique-justice-prison-voiture-police-tcs-Samuel Eto’o

L’avocat général a demandé  au tribunal de déclarer Christian Ekotto Mbimbe coupable au cours de sa réquisition mercredi.

L’affaire qui oppose la Société camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp) à Christian Ekotto Mbimbe a eu lieu mercredi au Tribunal criminel spécial (Tcs). Ce dernier est poursuivi pour détournement de 828 713 283 F.

Cette somme représente le règlement des prestations relatives à 10 marchés publics gagnés grâce à Jean Baptiste Nguini Effa, directeur général à l’époque des faits en 2006. Selon l’avocat général, les 10 marchés soumissionnés par Christian Ekotto Mbimbe avaient pour but de réaliser certains travaux dans les dépôts Scdp de Garoua, Belabo, Douala et Yaoundé. Entendus au Tcs, les différents chefs desdits dépôts avaient affirmé qu’aucun travail n’avait été exécuté en ces lieux.

Par ailleurs, l’accusé qui est, en outre, le promoteur des établissements KBC/FCC, n’a pas été en mesure de fournir des pièces justificatives de l’exécution des marchés. « Tout au long des débats, nous avons attendu en vain que l’accusé produise les procès-verbaux des 10 marchés querellés. Après avoir assuré qu’il allait les produire, il a déclaré plus tard qu’il ne les retrouvait plus.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Selon lui, les pièces ont été volées lors d’un cambriolage à son domicile », explique l’avocat général qui précise alors que Jean Baptiste Nguini Effa et Etienne Minkoulou ont été déclarés coupables entre autres en octobre 2012 pour les mêmes faits. Ces ces derniers sont condamnés à 12 ans d’emprisonnement. C’est donc après ces déclarations que l’avocat général a requis la culpabilité de Christian Ekotto Mbimbe. L’avocat de la partie civile, Me Tchakounté a été du même avis et selon lui, cette affaire émane d’une spoliation des biens de l’Etat et il demande à cet effet une réparation des dommages et intérêts de la SCDP. L’audience a été suspendue et reprendra le 16 mars prochain. Ce qui permettra aux avocats de la défense d’avoir le temps nécessaire pour préparer leur plaidoirie.

Assiatou NGAPOUT

Populaires cette semaine

To Top