Features

Charles Ndongo: “mon idée de la fonction de directeur général de la CRTV”

Charles Ndongo - DG CRTV

 Le nouveau manager de l’office de radiodiffusion public du Cameroun a présenté, lors de son installation le 1er juillet dernier, les grandes lignes qui orienteront son mandat. Extraits. “Il est de bon ton, voire de tradition de remercier le chef de l’Etat le président Paul Biya en pareille circonstance. Mais dans mon cas, vous le savez très bien, les uns et les autres autant que vous êtes, mes remerciements au président Paul Biya résonnent plus qu’un rituel et banal propos d’estrade.

Charles Ndongo - DG CRTV

Charles Ndongo – DG CRTV

Cet homme-là, ce président-là, ne m’a pas seulement, comme je l’ai entendu et lu çà et là, il ne m’a pas seulement sauvé de la retraite, une retraite présentée à tort ou à raison comme une condamnation et qui serait devenue incontournable pour moi dans exactement deux mois jour pour jour. Il m’a, plus fondamentalement et littéralement, sauvé la vie. Par pudeur, je n’en dirais pas plus, mais ceux qui savent, même s’ils se taisent, savent. Donc, solennellement, je dis sobrement, mais sincèrement, merci à vous M. le président de la République. Cela étant et connaissant un tout petit peu cet illustre et monumental personnage, je crois pouvoir affirmer que le seul et vrai merci qu’attend de moi et donc de vous tous désormais: c’est le bon travail, rien que le bon travail.[…] Il y a dans cette CRTV une concentration inégalée d’intelligences, de compétences et de bonnes volonté. Vous devrez être des acteurs du changement et ne point attendre que le changement vienne à vous ou vienne du seul directeur général ou du directeur général adjoint que je suis particulièrement heureux de saluer.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Sur le plan éditorial, le ministre de la Communication et président du Conseil d’administration de la CRTV vous l’a rappelé et j’espère que vous l’avez bien noté, vous connaissez ma ligne de toujours qui ne date pas de ma nomination comme directeur général de la CRTV. Cette ligne comporte deux balises:

* La première est dictée de la sagesse du général de Gaulle, le chef de la France libre, cette sagesse vraie, il faut l’appliquer aujourd’hui mutatis mutandis. Mais je dois quand même vous la rappeler solennellement, le général de Gaulle disait: «la presse peut être contre moi, mais la télévision de service public est à moi». * La deuxième balise est celle du grand penseur et concepteur de la télévision qu’est le président Hervé Bourges, bien connu de vous tous. Le président Hervé Bourges dit: «la télévision n’appartient à personne sinon au talent.» Si je mets la télévision en avant ce n’est pas pour reléguer la radio à l’arrière-plan, nous sommes des fils et des filles de la radio. Donc la radio doit avoir, elle va avoir toute sa place dans la mission que j’entends accomplir avec votre concours, le concours de tous.

Je voudrais dire ici et maintenant, afin que cela soit tenu pour dit: que je n’ai ni préventions, ni préjugés envers personne. Je n’ai pas été nommé directeur général de la CRTV pour être le directeur général d’un clan, ni d’une génération, ni d’une région, encore moins de mes amis, qui sont, soit dit en passant, nombreux. Mais qu’il soit bien clair qu’une fois franchie la guérite du centre de production, mes amis seront à mes yeux ni plus ni moins que mes collaborateurs au même titre que tous les autres personnels de la CRTV. Cela veut dire que de tous ceux qui m’aiment réellement, j’attends beaucoup de conseils et qu’ils apprennent que dès aujourd’hui, je suis le directeur général de tous les personnels de la CRTV; et qu’ils m’aident à le demeurer en me laissant travailler. Mon bureau ne doit pas, il ne sera jamais un salon de causeries mais un cabinet de travail. Telle est mon idée de la fonction de directeur général, telle sera ma ligne et je vous garantis qu’il n’y aura pas de sortie de route.”

Sources : Journal du Cameroun.com

Populaires cette semaine

To Top