Features

Les chantiers du Plan d’urgence triennal lancés à Douala

plan-d’urgence-triennal

Le lancement technique des travaux de la première phase a eu lieu jeudi dans la capitale économique. Qualité, rapidité, respect des normes. C’est à ce triptyque que devront s’astreindre les entreprises retenues pour exécuter les travaux de la première phase du Plan d’urgence triennal, pour ce qui concerne la ville de Douala.

Ce rappel leur a été fait le 22 octobre, lors d’une réunion présidée dans les locaux de la délégation régionale du ministère de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu) par le conseiller technique n°2 de cette administration, Fairouz Chendjouo. Selon des informations communiquées à l’occasion de cette rencontre, les travaux porteront notamment sur l’éclairage et les voiries secondaires. La réunion, avec les diverses administrations concernées et les entreprises, était le lieu de définir les règles de conduite à appliquer avec les différentes sociétés devant exécuter les travaux, à qui l’impératif du respect des normes a donc été réitéré. Entre autres choses, ces entreprises devront procéder à des aménagements et des réhabilitations de voies dans divers arrondissements de Douala.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il est donc question de s’y mettre au plus tôt, de travailler vite, mais bien. Le Plan d’urgence, a rappelé le CT n°2 du Minhdu, vise à « accélérer la croissance économique » du Cameroun. Concrètement, pour Douala, ville de grande circulation automobile, il a été identifié un certain nombre de tronçons à réhabiliter. Tronçons répartis en deux groupes : le groupe I pour ceux nécessitant une réhabilitation légère, et le groupe II, pour des voies requérant une réhabilitation plus lourde. « Aujourd’hui, on commence avec le groupe I », a précisé Fairouz Chendjouo avant d’engager la descente sur le terrain.

En rappel, en plus des travaux d’aménagement de la voirie, la capitale économique devrait également voir réhabiliter le plateau technique de l’hôpital général de Douala, de même que la construction de postes de gendarmerie et de police. Alors que la région du Littoral, comme les autres, va bénéficier de la construction de deux axes routiers majeurs de désenclavement des bassins de production dans le cadre du Plan d’urgence triennal décidé par le chef de l’Etat à l’issue du Conseil des ministres du 9 décembre 2014.

Alliance NYOBIA

Populaires cette semaine

To Top