Features

Chantal Biya s’engage en faveur de l’Education à la citoyenneté

Camer24-chantal-biya

A l’initiative de la première dame, un jeu de cartes réunit les jeunes des 10 régions du pays, dès dimanche.

 « Tous citoyens ». C’est le nouveau concept que propose l’épouse du chef de l’Etat, Chantal Biya, à la jeunesse camerounaise. Dans le cadre de la célébration prochaine de leur fête, le 11 février.

Il s’agit d’une campagne d’éducation à la citoyenneté à travers un jeu de cartes. Le principe est simple : tester et améliorer le niveau des connaissances de la jeunesse camerounaise dans divers domaines. Entre autres, l’histoire du Cameroun, les valeurs et symboles de la République, l’organisation de la vie sociale, le respect des autres et de leurs différences, la protection de l’environnement. A ces préoccupations, vont s’ajouter des questions sur l’action humanitaire de la première dame.

Pour les besoins de la cause, deux candidats sélectionnés pour chaque région, soit un total de 20 jeunes, s’affronteront lors des finales nationales. Les candidats, issus de l’enseignement secondaire, sont retenus sur la base du dernier classement de l’Office du baccalauréat du Cameroun. Les finales nationales, prévues du 1er au 9 février 2015 à Yaoundé, se dérouleront en cinq tours regroupés en trois émissions enregistrées au palais polyvalent des Sports. Lesdites émissions seront agrémentées de la prestation d’artistes de renom, sélectionnés au regard de la diversité culturelle et linguistique du pays. Musiciens et humoristes sont choisis sur la base de leur notoriété sur la scène culturelle nationale. Au-delà de ces enregistrements d’émissions, les candidats du jeu « Tous citoyens » visiteront le Musée national new-look le 3 février.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le jeu proposé aux jeunes se présente sous forme de coffrets contenant une série de questions-réponses inscrites sur des cartes imprimées aux couleurs nationales : vert, rouge, jaune. 10 000 coffrets ont été produits, à raison de 7 000 en français, 2 800 en anglais, et 200 en braille, pour soutenir la campagne. Ils seront distribués dans les 10 régions. Cette campagne d’éducation à la citoyenneté se veut la cerise sur le gâteau des 20 ans de l’action humanitaire de la première dame camerounaise, Chantal Biya, ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco pour l’éducation et l’inclusion sociale.

Ce n’est pas la première fois que l’épouse du chef de l’Etat s’intéresse à l’éducation à la citoyenneté, dans ses œuvres. En mai 2010 déjà, elle avait lancé à l’école publique de Bastos à Yaoundé la campagne baptisée « Le chemin parcouru ». Son message était alors clair : « Savoir d’où nous sommes partis, connaître notre passé, comprendre le présent participent de la construction de la citoyenneté ». L’objectif aussi : susciter un fort sentiment d’appartenance à une même nation. Concrètement, « Le chemin parcouru » se déclinait en 15 centres d’intérêt rappelant et présentant les dates importantes de la marche du Cameroun, les symboles et institutions, la diversité culturelle…

Yvette MBASSI-BIKELE

Populaires cette semaine

To Top